ONPC : une plainte contre X suite aux propos de Christine Angot sur l'esclavage

Victor De Sepausy - 05.06.2019

Edition - Justice - Christine Angot - apologie esclavage - extermination juifs


La chroniqueuse et romancière de l’émission On n’est pas couché, Christine Angot, ne survivra pas aux propos polémiques de sa dernière intervention. Laurent Ruquier a décidé que cette saison marquerait la fin d’une collaboration entamée en 2017. Et plus encore après les propos qu’elle a tenus — et malgré son repentir.




 

« Les Juifs, pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, c’est-à-dire de les tuer. Et ça introduit par exemple une différence fondamentale, alors que l’on veut confondre, avec par exemple l’esclavage des noirs, envoyés aux États-Unis, ou ailleurs... C’était exactement le contraire : l’idée c’était au contraire qu’ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et qu’ils soient commercialisables. Donc non, ce n’est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes. »
 

900 saisines au CSA
 

L’expression est assez confuse, même si l’on devine à peu près ce que la chroniqueuse avait à l’esprit au moment de l’émission du 1er juin, qui a déclenché les foudres un peu partout.


Selon le Conseil supérieur de l’audiovisuel, ce sont près de 900 saisines émanant de téléspectateurs qui ont été enregistrées en date de ce 4 juin. On recenserait avec peine l’ensemble des réactions que les paroles de l’autrice ont suscité. Ericka Bareights, ancienne ministre des Outremers s’était fendu d’un message sans appel :

 

 

 

Et d’ajouter : « Madame Angot, l’“idée de l’esclavage des noirs” c’est plutôt que les esclaves étaient des biens meubles, que leur humanité a été niée, durant des générations. Des objets qui s’échangeaient au même titre que des ânes ou des bœufs. »
 

Une maladresse, déplore l'autrice
 

Christine Angot, par l’intermédiaire de son éditeur Flammarion, avait tenté de corriger le tir : elle se désolait de n’être pas parvenue à se faire comprendre, ou encore d’avoir blessé les spectateurs.
 

Dans ce message, elle indique avoir « voulu rapprocher les deux crimes contre l’humanité que sont l’esclavage et la Shoah, tout en prenant soin de spécifier la différence fondamentale de méthode dans la déshumanisation, d’un côté exterminer les personnes, de l’autre leur retirer leur humanité pour en faire des objets de commerce qu’on achète et qu’on vend ».
 

Victor Hugo à un ancien esclavagiste : “La Fraternité n’est ni blanche ni noire”
 

Tout en précisant que d’avoir employé l’expression « en bonne santé » n’était pas des plus pertinents, étant « bien consciente que de nombreux esclaves ont été tués et que le propriétaire exerçait sur eux un droit de vie et de mort ».
 



 

On apprend ce 5 juin que l’association des Amis du général Dumas, en charge des commémorations du 10 mai à Paris et Villers-Cotterêts (journée nationale des mémoires de la traite et de l’esclavage), et présidée par l’écrivain Claude Ribbe, a décidé de porter plainte contre X, pour « apologie de réduction en esclavage ».
 

L'esclavage toujours d'actualité
 

L’association s’est donné pour mission de faire connaître Thomas-Alexandre Davy de La Pailleterie, dit Alexandre Dumas (1762-1806), figure emblématique issue de l’esclavage, et général républicain. Et plus encore « d’honorer et défendre sa mémoire, au regard notamment de ses origines africaines et de la condition d’esclavage qui fut la sienne dans sa jeunesse ».
 

Elle déplore que Laurent Ruquier ait maintenu la séquence après l’enregistrement de l’émission, en vue de sa diffusion.
 

« Ces propos, en l’occurrence appliqués aux victimes de l’esclavage à un moment et à un lieu donnés, ne concernent pas seulement les Africains déportés en Amérique. Ils sont manifestement et logiquement transposables à toutes les victimes de l’esclavage, quelle que soit leur origine ou la couleur de leur peau, et en particulier aux victimes de l’esclavage contemporain, puisqu’ils tendent à démontrer que, de manière générale, l’esclave est en quelque sorte préservé, voire bien traité par l’esclavagiste et que, dès lors, il ne subit pas de préjudice, où en tout cas un préjudice mineur », poursuit-elle dans un communiqué.
 

Ainsi, l’intervention de Christine Angot serait de nature « à atténuer la culpabilité de tout auteur du crime de réduction en esclavage et ils sont par conséquent constitutifs du délit d’apologie du crime de réduction en esclavage visé et réprimé par l’article 24 de la loi du 29 juillet 1881 ».




Commentaires
Bonjour, je n ai jamais compris comment cette folle est arrivée sur se plateau. Heureusement pour elle qu elle n à pas dit l inverse par rapport aux juifs elle serait déjà en prison. Je suis blanc, j ai parcouru des millions de km pour des reportages, particulièrement en Afrique, franchement, ils n ont rien à nous envier. N oublions jamais une chose, blanc juif ou autre, au départ, nous étions noir.
C est affligeant. Émission pseudo intellectuelle ou des soi disant analystes chroniqueurs se permettent de débattre sur des faits historiques alors qu ils ne maîtrisent que dal. Le média legitmise leur propos sans se préoccuper des conséquences engendrés aucun cadrage. Autoriser n importe qui a épiloguer sur tout sujet sans s assurer que celui ci le maîtrise quelle folie. gulp gulp
Quelle pute immonde.. Elle croit détenir la vérité mais c'est qu'une pour qui péte dans la soie et qui ne connais rien à la vie. Je ne lui souhaite que du mal.
Non mais à quelle époque sommes nous exactement pour tenir des propos aussi nauséabonds?
Les médias français sont en guerre depuis très longtemps contre le noirs et les arabes on peu aujourd'hui insulter, humilier, bref cette dame en profite puisque personne n est poursuivi il faut juste regarder le score du RN.
N’oublions pas d’associer dans nos « éloges » Messieurs Giesbert et Consigny, intellectuels de profession, qui acquiescent silencieusement ou pas, à un discours d’une non moins intellectuelle de métier, à qui sa petite plume donne apparemment le droit de raconter, de manière parfaitement détestable, tout et n’importe quoi sur la soupe à vendre du jour. Quant à Monsieur Ruquier et son équipe de production, je pense qu’ils ont dû donner la priorité à la possibilité de buzz que leur offrait le salmigondis de pensée de leur championne. Trop tard pour s’en séparer maintenant que le mal est fait. Le plus honorable serait pour la télévision publique française de mettre un terme définitif à cette émission infamante.
quant on prend un gun pour rendre un peuple esclave il n est pas responsable ce mal que vous n arivez a digerer au yeux du monde moderne/ parlez vous de la poule au pot ou les seigners mangeaient des queux des rats fuit et quant vous montiez les chataux vous n etiez pas payer au smic non plus quant il y avait des malades epruises il était mis dans les fondassions et hop on continu a monter les murs il n y avait pas de chauffage dans les fermes et eau faude encor moin
A l'heure où les filles de l'equipe de France entame brillament leur coupe du monde puis je me permettre de rappeler que la première femme arbitre de la FFF est une descendante d'esclave.Professeur d'anglais de son état madame BESSART Marianne (nom prédestiné)n'a jamais fait les honneurs des différentes televisions du service public (payés par nos impôts).Pas un mot sur cette martiniquaise,pas un petit reportage relatant la vie de cette dame exeptionnelle mais sommes abreuves jusqu'à la nausée des Angot Ruquier personnages insignifiants rythmants comme des métronomes nos manières de penser.Si la France s'occuppait de mettre en avant ses vrais valeurs au lieu d'enscenser toute cette faune hisurte hideuse ayant fait main basse sur la télé.Invitee par la FFF pour cette coupe du monde je souhaite a Marianne (tres grande supportrice de wendie Renard) qui a du quitter son petit coin du VERT PRE en Martinique une bonne coupe du monde et un bon séjour sur le sol metropolitain.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.