Oprah Winfrey plagie un poète : 13 milliards $ de dommages-intérêts

Clément Solym - 13.08.2009

Edition - Justice - Oprah - Winfrey - plagiat


La somme est colossale : 13 milliards de dollars de dommages-intérêts réclamés dans le cadre d'une poursuite pour plagiat et du procès qui s'sensuivrait. En effet, Damon Lloyd Goffe n'a pas froid aux yeux et porte en très haute estime son site internet Pieces of My Soul, dans lequel Oprah Winfrey, la présentatrice aurait abondamment pioché pour la publication de son livre A Tom of Poetry.

La plainte a été déposée le 31 juillet et l'intéressée a été plus que choquée de l'apprendre. « Nous n'avons jamais eu vent de cette poursuite, mais nous avons été informés que le juge l'avait rejetée », explique un porte-parole.

Selon les documents portés à la connaissance du juge, le poète lésé constaterait que Winfrey a vendu 650 millions d'exemplaires à 20 $ pièce, ce qui lui a servi pour calculer le montant de ses indemnités. Bon, 650 millions d'exemplaires pour un ouvrage de poésies, même écrites par Oprah, semblent quelque peu présomptueux... Et 650 x 20, ça fait 13.000. Donc, l'ensemble des recettes générées par des ventes supposées.

D'un autre côté, si l'on attaque une célébrité, autant lui réclamer un pactole prodigieux. Si la cour de District de Columbia a en effet rejeté sa plainte, l'auteur a en tout cas ruiné toutes ses chances de passer un jour dans l'émission de la présentatrice...

À la louche, 13 milliards $ représentent 9 milliards €... Juste pour info...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.