Orientation postbac : l'université encore en tête de liste

Clément Solym - 08.05.2009

Edition - Société - orientation - baccalauréat - université


Le système d'inscription centralisée pour les études postbac a été étendu cette année à toutes les académies. Ce système permet des préinscriptions plus simples pour les futurs étudiants puisqu'effectuées depuis la même interface et permet au gouvernement d'établir des statistiques sur l'orientation.

Les premiers chiffres ont été annoncés hier, il faut cependant les prendre avec des réserves étant donné que les souhaits peuvent être modifiés jusqu'au 06 juin et qu'ils sont soumis aux conditions d'admissibilité.

Selon, le ministère 632 000 élèves se sont préinscrits dont 80 % sont des élèves de terminale. Ils ont exprimé en moyenne 5 voeux d'orientation classés par ordre de préférence ce qui fait quelque 3,3 millions de demandes.

L'AFP révèle qu'en majorité les futurs étudiants souhaitent poursuivre des études en licence à l'université. Dans la filière baccalauréats généraux (séries L, S, ES) 42,2 % demandent une intégration en université, 18,6 % en IUT, 18,3 % en classe préparatoire aux grandes écoles, 11,9 en STS (section de technicien supérieur) et 9 % dans d'autres sections. Les candidats de la série L sont les plus nombreux à vouloir aller à l'université avec 61 % des inscrits sur le site.

Le site des admissions postbac ne propose pas d'inscription pour l'université de Paris-Dauphine (qui sélectionne ses élèves), les écoles de science politique, de commerce, d'architecture et les écoles paramédicales. Pour ces écoles-là, il faudra monter un dossier d'inscription à part.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.