Oscar Pistorius dans les pas de Burroughs?

Xavier S. Thomann - 15.02.2013

Edition - Société - Oscar Pistorius - William Burroughs - Louis Althusser


Cela ne vous aura pas échappé, Oscar Pistorius, l'athlète sud-africain, est actuellement dans les locaux du tribunal de Pretoria, non pour une conférence de presse, mais pour s'expliquer sur le meurtre de sa petite amie. Alors qu'il vient tout juste d'être formellement inculpé, nous nous souvenons que les écrivains aussi tuent leurs femmes. 

 

 

Oscar Pistorius wins the 400m T44 final

David Jones, CC BY 2.0

 

 

Même si Oscar Pistorius n'a écrit qu'un seul livre, Courir après un rêve, son comportement n'est pas sans rappeler celui d'un célèbre écrivain américain, William Burroughs qui a tué sa femme en 1951 en voulant réitérer les exploits de Guilaume Tell, bourré d'alcool, d'héroïne et de morphine. 

 

Il n'avait passé que peu de temps derrière les barreaux, puisque cet homicide avait été reconnu comme involontaire, la thèse avancée pour expliquer le geste de Pistorius hier quand les premières infos étaient disponibles. À l'heure actuelle, c'est la thèse de la dispute qui est privilégiée. 

 

Peut-être faudrait-il rapprocher son acte d'un autre intellectuel, français cette fois-ci, Louis Althusser qui avait étranglé son épouse en 1980. Il avait été reconnu dément et avait échappé à toute condamnation. Quoi qu'il en soit, d'après les premiers éléments, le coureur ne semble pas fou et devra répondre de son geste. On vient par ailleurs d'apprendre qu'il restera incarcéré pour le moment. 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.