Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Otages en Syrie : Nicolas Henin écrira un conte pour enfants

Nicolas Gary - 21.04.2014

Edition - Société - otages - Syrie - conte pour enfant


Les quatre anciens otages détenus en Syrie ont été libérés voilà deux jours, après avoir été capturés par l'EIIL, l'État Islamique d'Irak et du Levant, entre juin 2013 et le 18 avril 2014, donc. Nicolas Hénin, Didier François, Édouard Elias et Pierre Torres ont vécu 10 mois de captivité, dans des conditions parfois très difficiles, comme l'a assuré le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.  

 

 

 

 

Si les médias s'interrogent sur les négociations qui ont permis la libération des anciens otages, ces quatre journalistes ont été accueillis par un communiqué de l'Élysée, le président Hollande apprenant « avec un immense soulagement » la fin de leur détention. Et de réaffirmer « son attachement profond à la liberté de la presse, qui impose le respect indispensable de la sécurité et de l'intégrité des journalistes dans leur rôle d'information ». 

 

 

Les circonstances resteront dans tous les cas secrètes, et l'État français renouvelle toujours ses promesses : pas de compensations financières pour cette libération. Même si une contrepartie semble inévitable.

 

Pour la suite, Nicolas Henin a assuré qu'il allait commencer par se reposer, voir sa famille et « un peu plus tard, à gamberger sur le projet de livre que j'ai entamé et commencé à écrire au dos d'une boîte d'ersatz de vache qui rit qu'on nous avait donnée à manger. [Il] ne sera pas un récit de ma détention, mais un conte pour enfants pour que les enfants dont le papa est parti ne perdent pas espoir », explique-t-il à Arte.