Ouverture des Éditions Pontcerq, à Rennes

Clément Solym - 16.12.2010

Edition - Les maisons - philosophie - stratégie - politique


Une nouvelle maison vient de voir le jour, à Rennes, avec pour mission de publier et diffuser « les écrits de l’Institut de démobilisation, ainsi que tout autre texte à caractère philosophique, politique ou stratégique qui en partagerait les desseins ». Bienvenue dans la grande famille, aux Éditions Pontcerq.

Maison engagée (ou désengagée ?), elle commercialisera ses premiers ouvrages à compter de la mi-janvier, avec quatre premiers titres pour inaugurer le catalogue. Les livres seront d'abord disponibles en commande postale et arriveront en librairie à compter de la fin janvier.


Pour le moment, seuls quelques établissements du grand ouest seront en mesure de les proposer directement, et par la suite, on les retrouvera dans la capitale. Ainsi, quatre librairies de Rennes, Planète Io, La cour des miracles, le Papier timbré et Le Failler, disposeront des ouvrages.

Créée en septembre 2010 par Pierre Metz et Jean-Luc Adane, la maison donnera un relais supplémentaire à l'Institut, dont on vous souhaite beaucoup d'amour pour comprendre ce qu'il peut être et engager. D'ailleurs, il revendique cet anonymat : « Il n’a ni lieu, ni vitrine. Il ne communique pas. Il n’est pas transparent. »

Les quatre premiers ouvrages sont les suivants
  • Des relevés de l’Institut de démobilisation (Relevé des textes apparaissant sur l’écran du film de R. W. Fassbinder, La Troisième génération) ;
  • une traduction du Messager de Hesse, tract-flugblat écrit et publié clandestinement en 1834 par G. Büchner et F. L. Weidig ;
  • des Thèses sur le concept de grève ;
  • un essai sur l’auto-stop de Fabien Revard et Hervé Décaudin : Tôt ou tard. Politique de l’auto-stop.
Les éditions Pontcerq poursuivent par ailleurs le travail de l'association éponyme, qui s'est fixée pour objet d'intervenir « dans le développement des savoirs culturels et artistiques autour du livre, de l’édition, de la littérature, de l’écriture et de la lecture ». Pour plus d'informations sur la maison, direction le site de Pontcerq.