Overdrive : Simon & Schuster dans les bibliothèques anglophones

Antoine Oury - 01.10.2014

Edition - Bibliothèques - Overdrive bibliothèques - livres numériques - Simon & Schuster


L'opérateur Overdrive, qui sert les bibliothèques américaines en livres numériques, est un des plus présents sur ce marché, aux côtés de 3M ou Baker & Taylor. Souvent décrit comme l'Amazon du livre numérique en bibliothèques, il partage avec celui-ci un certain goût pour l'innovation, et une efficacité certaine dans la négociation. Avec ses services, Simon & Schuster rend désormais son catalogue disponible en Australie et en Nouvelle-Zélande.

 


 

 

Depuis la mi-2013, les éditeurs sont plus enclins à fournir leur catalogue numérique aux établissements de prêt : avec une offre qui propose une sorte de plateforme propriétaire pour le prêt, Overdrive a de solides arguments pour convaincre les éditeurs. Simon & Schuster, maison avec laquelle Overdrive travaille depuis le début de l'année, s'est laissée convaincre pour étendre la disponibilité des titres aux bibliothèques d'Australie et de Nouvelle-Zélande.

 

Pour accepter de prêter ses livres, S & S avait toutefois exigé de pouvoir vendre ses derniers au sein des librairies, avec un lien commercial ajouté par Overdrive, dans le cas où le livre serait déjà emprunté, ou non, d'ailleurs. Une exigence qui avait froissé certains professionnels, puisqu'elle faisait du service public une sorte de marchand pour un acteur privé.

 

Overdrive précise par ailleurs dans un communiqué que les ventes réalisées par ce biais permettront aux établissements d'obtenir un pourcentage de la vente, sous forme de crédits pour acheter d'autres licences de prêt sur la plateforme. Le fournisseur assure que cela permettra à des usagers de soutenir leur bibliothèque, en achetant des livres entre ses murs, mais la même question revient sans cesse : est-ce aux usagers de pallier des budgets défaillant, alors que le service public est déjà financé par leurs deniers ?

 

Les conditions du prêt ne sont pas détaillées, mais devraient se calquer sur celles en vigueur pour cet éditeur sur le territoire américain.