Papier ou ebook, Amazon reste bien moins cher que l'iBookstore

Clément Solym - 02.06.2010

Edition - Economie - prix - vente - ebook


Contrat d'agence, le retour... Un rapide coup d'oeil sur la liste des 20 meilleures ventes de l'iBookstore sont vendus moins cher que les versions papier proposées sur Amazon.co.uk ou sur la boutique Kindle, via Amazon.com, fait remarquer The Bookseller.

Qu'en déduire ? Que le contrat d'agence n'est toujours pas appliqué correctement en Angleterre sur la vente de livres numériques ? Qu'Amazon fait de la résistance passive en ne mettant pas à jour les tarifs ? Que les éditeurs tardent à faire valoir leurs tarifs ?

L'application Kindle for iPad

Aujourd'hui, la boutique d'Apple compte près de 25.000 ouvrages, mais une très grande partie reste encore impossible à acheter - en comparaison, Amazon en vend 388.000.

Pour prendre un exemple concret, le titre le plus chèrement vendu sur l'iBookstore est The Big Short, paru chez Penguin, écrit par Michael Lewis.
  • Prix de vente sur l'iBookstore : 15,99 £
  • Prix de vente sur Amazon.co.uk : 12,50 £
  • Prix de vente sur la boutique Kindle : 11,74 $, soit 8 £
Et les comparaisons se multiplient avec une grande partie du catalogue. Sauf que pour l'heure, impossible d'obtenir la moindre information sur ce qui se passe réellement et la raison de ces tarifs toujours largement inférieurs chez Amazon.

Tout le problème du contrat d'agence est que si l'éditeur fixe ses tarifs sur une plateforme de vente, il n'est plus en mesure d'opérer des remises sur d'autres services de vente.

Depuis le lancement du contrat d'agence, qui répartit les ventes d'un ebook à 30 % pour Apple et 70 % pour l'éditeur, lequel a le droit de fixer le prix de vente de son livre, les éditeurs sont écartelés entre Amazon et Apple. Pourtant, le cybermarchand avait dû s'incliner et accepter les conditions fixées par Apple, que les éditeurs américains ont presque massivement repris à leur compte.