Paris : deux nouvelles bibliothèques universitaires s'ouvrent le dimanche

Antoine Oury - 12.11.2018

Edition - Bibliothèques - Paris bibliotheques ouvertes dimanche - bibliotheques ouvertes dimanche - bibliotheques universitaires dimanche


La capitale souffre d'un mal persistant, avait diagnostiqué Érik Orsenna, auteur d'un rapport sur les bibliothèques remis au président Macron : une seule bibliothèque universitaire était ouverte le dimanche, celle du site Cochin (Paris Descartes). À partir du 18 novembre, les bibliothèques Sainte-Barbe et Sainte-Geneviève, dans le Quartier latin, seront ouvertes le dimanche. Mais seulement lors des périodes d'examen.


BSG07
La salle de lecture de la bibliothèque Sainte-Geneviève, à Paris
(Marie-Lan Nguyen, CC BY 2.0)
 


À partir du 18 novembre, les bibliothèques Sainte-Geneviève et Sainte-Barbe, situées au cœur du Quartier Latin, ouvriront désormais le dimanche en période de préparation des examens universitaires. Les deux bibliothèques bénéficient pour cette opération de l'accompagnement de leur établissement de rattachement, l'université Sorbonne Nouvelle — Paris 3, et du soutien du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation dans le cadre de l'appel à projet « Ouverture le dimanche à Paris ». 

 

Les deux bibliothèques seront ainsi les premières bibliothèques interuniversitaires parisiennes ouvertes le dimanche, l'accès à celle du site de Cochin étant réservé à certains étudiants de Paris-Descartes.

 

La première période d’ouverture est programmée sur cinq dimanches, du 18 novembre au 16 décembre 2018 de 13h à 19h, et la suivante est prévue en mars-avril 2019.

 

Il faut bien noter, toutefois, que si Sainte-Geneviève accueille toute personne à partir de 18 ans ou titulaire du baccalauréat, Sainte-Barbe, de son côté, accueille spécifiquement les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur public d’Île-de-France, de la licence 1 au master 2.

 
 

Déjà largement ouverts avec 72 heures hebdomadaires pour Sainte — Geneviève et 60 heures pour Sainte-Barbe, les deux établissements bénéficient d'une subvention Noctambu+ attribuée par le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, qui permettra également des aménagements visant à améliorer l'accueil des étudiants.

 

Rappelons que le plan du ministère, « NoctamBU + dimanche à Paris », a pour objectif l’ouverture de cinq BU à Paris, a minima 10 dimanches par an dès 2019, notamment pendant les périodes de révision.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.