Paris : la librairie Fontaine Haussmann, victime collatérale d'une manifestation

Antoine Oury - 11.12.2018

Edition - Librairies - librairie Fontaine Haussmann - Paris gilets jaunes librairie - paris librairie


À Paris, dans le 8e arrondissement, la librairie Fontaine Haussmann a perdu sa vitrine lors de la manifestation du samedi 8 décembre dernier : un pavé a fendu la devanture avant qu'un coup de poing d'un individu ne termine la destruction. Aucun vol n'est à déplorer, nous précise le gérant, Philippe Aubier.





La librairie était fermée, « comme tous les commerces du quartier », mais, ce samedi 8 décembre, la large vitrine de la boutique de Philippe Aubier n'a pas échappé à la manifestation et à l'un de ses dérapages. Un pavé a d'abord fendu la grande vitrine, de 4 mètres sur 5, avant qu'un autre choc ne vienne la faire s'écrouler. Heureusement, aucun blessé n'est à déplorer.

« C'est vraiment la vitrine qui était visée, et ce n'est que de la casse, nous n'avons pas de vol à déplorer », explique le gérant de la librairie, qui ne veut pas faire de ce verre cassé un symbole ou une attaque envers sa librairie. « J'ai vu des casseurs, qui sont venus piller l'opticien à côté, et on va dire qu'ils ne sont pas vraiment motivés par l'idée de voler des livres », remarque le libraire.




C'est surtout l'activité de la librairie qui se retrouve en difficulté depuis quelques semaines : les deux derniers samedis ont vu l'enseigne fermée, ainsi que le matin du dimanche 9 décembre, pour sécuriser le magasin. D'ici Noël, le libraire espère désormais limiter les pertes sur le chiffre d'affaires. Quant à la vitrine, elle restera remplacée par des panneaux de bois jusqu'au moment où il sera possible « d'avoir une idée de la suite des manifestations ».
En fin de semaine dernière, le Syndicat de la Librairie Française (SLF) a sonné l'alerte, prévenant que le mouvement des Gilets jaunes avait un impact négatif sur l'activité de la librairie. Si certains libraires, dans des centres-villes, font en effet état d'un chiffre d'affaires en berne après plusieurs samedis de fermeture, d'autres relativisent l'impact du mouvement social sur leur activité.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.