Paris : la régression des librairies enrayée entre 2007 et 2012

Cécile Mazin - 18.06.2013

Edition - Librairies - Ville de Paris - Semaest - librairie


Fin mai, la Semaest et la Ville de Paris avaient organisé un colloque qui proposait de réfléchir aux actions menées par les acteurs sur les commerces de proximité. On le sait bien, ces derniers représentent « un défi pour l'action publique », tout en étant concernés par des questions économiques communes : hausse des charges, loyers élevés, etc. Parmi ces commerces, la librairie indépendante, évidemment. 

 

 

 

 

Anne Hidalgo avait assuré que les commerçants et l'artisanat de proximité représentaient de véritables forces pour la vie des Parisiens, au sein de leur quartier. Il dépendait des pouvoirs publics que d'agir de manière à les protéger. À ce titre, la ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme devait porter, au cours du Conseil des ministres, des réflexions allant dans le sens d'un projet de loi pour le mois de septembre.

 

En parallèle, un vaste document de travail a été présenté (voir en fin d'article), faisant état des pistes de revitalisation des commerces de proximité. Plusieurs quartiers sont ciblés - onze précisément, où la ville de Paris a mis la main à la pâte, et assuré des opérations en faveur des commerces de proximité. On s'en doute, c'est dans le quartier latin principalement que les efforts ont porté, concernant le domaine du livre. Librairie, maisons d'édition, vente de livres anciens, mais également galeries d'art et cinémas ont pu profiter de l'action de la Ville. 

 

 

<

>

 

 

On notera dans que le secteur des services à la personne, qui compte parmi ses acteurs les librairies-papeteries-presse, on assiste à une évolution, passant de 228 établissements à 246. Bien entendu, cela ne reflète pas la situation de la librairie, mais de l'ensemble du secteur des services (avec pharmacie, banques et autres assurances ou encore agences immobilières). 

 

On aura tout de même le cas de deux établissements qui dans le XXe arrondissement auront profité de l'intervention de la Semaest : la Vague à l'âme et Le genre urbain, de même que dans le Xe, La plume vagabonde.

 

Le cas du quartier latin, où l'action aura justement porté sur les secteurs de l'édition, regroupe les Ve et VIe arrondissements. L'état des lieux réalisé en 2007 montre que sur les 4700 commerces 613 relevaient du domaine culturel, avec librairies et maisons d'édition en tête de liste, commerces dédiés à la vente de livres anciens et galeries d'arts, de même que cinéma. 

 

 

En 2012, une trentaine de commerces ont disparu,

mais "la baisse a été enrayée"

 

 

Géographiquement, on retrouvait d'ailleurs les librairies et les maisons d'édition au centre du secteur, entre le célébrissime boulevard Saint-Germain et la rue des Écoles. Mais entre 2003 et 2007, note l'étude, l'ensemble des commerces culturels « a connu une forte régression ».

 

Cinq ans plus tard, une trentaine de commerces ont disparu, mais « la baisse a été enrayée ». 

Les librairies généralistes sont les commerces les plus touchés : depuis 2003, elles sont passées de 173 à 120. Toutefois, depuis 2007, leur taux de régression a ralenti nettement : entre 2003 et 2007, ce taux s'évaluait à 24 %, mais il était de 7 % entre 2007 et 2012. Cette évolution semble se stabiliser puisque l'on comptabilise désormais 123 librairies en 2010 pour 120 en 2012. 

Le nombre de commerces culturels mixtes (librairies-maisons d'édition) ainsi que les galeries d'art a augmenté, permettant de préserver la tradition culturelle du quartier.

 

Dans le secteur du quartier latin, la volonté de préserver le commerce culturel est au coeur des actions de la Semaest. Ainsi, « 15 locaux ont été acquis depuis le début de la mission en 2007. Ils sont assez bien répartis sur le secteur et un local a été acquis en dehors du périmètre, au 79 rue de Vaugirard. Parmi ces 15 locaux, 11 d'entre eux sont des librairies et des maisons d'édition ».

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.