Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Park Chan-wook va réaliser la mini-série inspirée de La petite fille au tambour

Laure Besnier - 10.11.2017

Edition - International - Park Chan-wook - Adaptation Carré - Série Fille Tambour


Park Chan-wook, le réalisateur renommé sud-coréen d’Old Boy va mettre en scène La petite fille au tambour (The Little Drummer Girl), un célèbre roman d’espionnage écrit par l’écrivain britannique John Le Carré et publié en 1983. L’adaptation prendra la forme d’une mini-série de six épisodes et commencera à être réalisée en 2018. L’héroïne du roman sera incarnée par l’actrice anglaise Florence Pugh. 

 

Oldboy

Oldboy, Will Perkins CC BY 2.0


 

Une excellente nouvelle pour les cinéphiles que cette nouvelle adaptation de La petite fille au tambour par Park Chan-wook (Old Boy, Mademoiselle, Stoker), produite par les trois sociétés BBC, AMC et The Ink Factoy. D’abord parce qu’en ce moment, le cinéma sud-coréen prolifère avec succès (il suffit de penser aux autres réalisateurs Bong Joon-Ho et Hong Sang-soo, très appréciés du public et de la critique). Ensuite parce que ce sera la première série télévisée réalisée par Park Chan-wook et donc que cela vaut sûrement le détour. 

 

On ne sait pas encore grand-chose en ce qui concerne la production ou le casting de la mini-série, seulement le nom de Florence Pugh (Lady Macbeth, The Falling) pour le rôle de Charlie. 

 

La petite fille au tambour raconte l’histoire de Charlie, une actrice anglaise engagée malgré elle par les services secrets en tant qu’espionne. Elle doit assassiner un homme palestinien, Kahlil, accusé de terrorisme. C’est à la fois un roman d’espionnage et d’amour sur fond de terrorisme international, et avec en arrière-plan le conflit israélo-palestinien. 

 

L’intrigue se déroule à la fin des années 1970 et au début des années 1980, période que le réalisateur entend respecter. De même, l’histoire se déroule dans différents lieux : Londres, Mykonos, Munich, Vienne, Bonn, Tel-Aviv... La mini-série risque donc de nous faire voyager.  

 

 

Park Chan-wook, Masha Kuvshinova CC BY 3.0



 

Park Chan-wook se félicite de ce projet : « Parmi les nombreux chefs-d’œuvre de Carré, celui que j’aime le plus est La petite fille au tambour. Au cœur de cette intrigue se trouve une romance extrêmement douloureuse, mais passionnante. C’est ce qui rend l’histoire universelle, dépassant les frontières et les langues et restant incroyablement actuelle. Pour adapter un si bon travail sans perdre son intégrité, il faut le temps et la profondeur d’une série télévisée, et je suis enthousiaste à l’idée de voir comment les battements de Florence Pugh, l’actrice féminine la plus énergique que j’ai vue récemment, vont résonner avec le public. »

 

De leur côté, Simon et Stephen Cornwell, cofondateurs et PDG de The Ink Factory se sont aussi exprimés « C’est exaltant de voir l’un des plus grands romans de Le Carré prendre forme à l’écran entre les mains d’une si brillante équipe. Park Chan-wook est un maître cinéaste à la hauteur de ses pouvoirs. Sa passion pour le projet et sa vision sont complètement convaincantes. » 

 

Ce ne sera pas la première réalisation du livre de John Le Carré. Un an après la parution du roman, il avait été adapté par George Roy Hill avec l’actrice Diane Keaton. Rappelons aussi que la BBC et AMC produisaient déjà une série : The Night Manager, inspirée du roman éponyme de John Le Carré. Les deux sociétés travaillent aussi à l’adaptation de L’espion qui venait du froid. Le romancien anglais ne cesse d’inspirer les adaptations. 

 

 

Via DailymailSeenit