Partage de semences dans les bibliothèques du Wisconsin

Julien Helmlinger - 14.08.2013

Edition - Bibliothèques - Consommer-local - Bibliothèques - Semences


Savez-vous planter des choux, à la mode du Wisconsin ? On ne les plante ni avec les pieds, pas même avec le front ou le nez, non, dans l'État américain on se sert désormais des bibliothèques publiques. Tandis que se popularise l'habitude de « consommer-local », le nouveau service de prêt consiste à fournir le lectorat, en graines prêtes à semer. L'emprunteur rapporte quant à lui les semences qu'aura ultérieurement produites sa plantation. Pratique.

 

 

 

 

C'est en février dernier que la bibliothèque La Crosse s'est lancée la première, avant que l'idée ne suscite un engouement tel que le service parsème à présent le territoire. L'étabissement s'est investi, au cours d'un année de recherches et autres planifications préalables, proposant en outre des ateliers sensibilisant leurs communautés sur les besoins des plantes et des semences. Depuis, la bibliothèque de La Crosse a fourni plus de 600 graines.

 

Pour Kelly Becker, qui coordonne le programme au sein de l'établissement, pas de doutes. Si le principe rencontre un franc succès, c'est en raison de l'intérêt croissant des citoyens à l'égard de l'origine de leur nourriture, et des initiatives alimentaires locales. Une véritable tendance, si bien qu'au début, les bibliothécaires se seraient sentis submergés par la demande.

 

Désormais, on dénombrerait au moins trois bibliothèques proposant ces échanges de semences, l'établissement Caestecker à Green Lake, la Lawton Memorial Library basée à La Farge ainsi que la Wonewoc Public Library du Comté de Juneau. Et d'autres encore projettent d'ores et déjà de leur emboîter le pas.

 

Un programme semé au moment propice, visiblement, et qui promet de porter ses fruits...