medias

Parution des mémoires du plus jeune survivant de Schindler

- 31.05.2013

Edition - International - schindler - nazisme - mémoires


La presse anglophone compare le livre à paraître comme un pendant masculin au Journal d'Anne Frank. Il faut dire que le récit de Leon Leyson a de nombreux points communs avec la petite fille d'Amsterdam, exceptée l'issue tragique.

 

 


 

 

The Boy on the Wooden Box, acquis par le département jeunesse de Simon & Schuster, narre les mémoires du petit Leon, plus jeune rescapé de ceux qu'on a appelé « les Juifs de Schindler » : les détenus arrachés des camps de la mort pour travailler dans les usines d'émail et munitions de l'industriel. Avant d'être exfiltrés vers la Tchécoslovaquie à coups de pots-de-vins versés aux officiels du régime.

 

« Nous sommes honorés de publier bientôt ce livre très important qui relate un des événements les plus significatifs et dévastateurs de l'histoire à travers les yeux d'un enfant qui était réellement présent », a commenté son éditrice chez Atheneum Books for Young Readers, branche de Simon et Schuster. « C'est un livre que tous les enfants âgés de neuf ans et plus devraient lire aux côtés du Journal d'Anne Frank », a-t-elle estimé.

 

Le petit Leon a presque dix ans quand l'Allemagne envahit la Pologne. Forcé de s'installer au sein du Ghetto de Cracovie, il commence à travailler pour Schindler à l'âge de 13 ans. Par ce coup du destin, Leon, ses parents et deux de ses frères et sœurs survivent à l'extermination nazie. Parti pour la Californie quelques années après la guerre, il se marie et débute une carrière d'enseignant.

 

Sa vie active est marquée par la volonté de ne pas parler de l'Holocauste, jusqu'à la sortie du film de Speilberg en 1993. Il commence alors à coucher sa vie sur le papier et à témoigner de son expérience auprès des enfants. Mais l'homme ne verra pas les retombées publiques de la publication : Leon Leyson est décédé le lendemain de la remise du manuscrit à son éditeur américain. The Boy on The Wooden Box paraîtra en août 2013. Pour l'heure, neuf éditeurs hors Common Wealth et États-Unis ont prévu son exploitation.