medias

Pas annulé, juste reporté : Turin maintient l'espoir pour son salon du livre

Nicolas Gary - 17.03.2020

Edition - International - salon livre Turin - événement littéraire Italie - coronavirus confinement Italie


Les événements et rencontres littéraires s’annulent partout dans le monde, mais Turin choisit un message d’optimisme. Alors que l’Italie vit une période de confinement total depuis le 10 mars, le Salon du livre choisit de différer la manifestation, pour qu’il n’y ait pas une édition à année blanche. 

Nicolas Lagioia
Nicolas Lagioia, directeur du Salon du livre - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

La région du Piémont a connu ces dernières 48 heures une hausse importante des cas et un doublement du nombre de décès du fait du coronavirus. À cette heure, le Bel Paese paye le lourd tribut des 2000 morts, indiquait un bilan communiqué ce 16 mars. Alors certes, « Tutti a casa », le slogan brandi sur les réseaux, semble opérationnel…

Dans le pays, tournées depuis les balcons, des vidéos ont rapidement fleuri sur les réseaux sociaux, la quarantaine musicale a pris une tout autre tournure. Tout est bon pour chasser l’ennui.
 


Dans ce contexte, le Salon du livre de Turin, qui devait se tenir du 14 au 18 mai au Lingotto a décidé de reporter la manifestation « à une date que nous communiquerons ultérieurement dans les plus brefs délais ». 

Une manière, assurent les organisateurs, de maintenir l’enthousiasme, tout en œuvrant à la sécurité de chacun. « Nous continuons de travailler et de suivre de près l’évolution de la situation, en attendant les dispositions qui seront présentées après le 3 avril, date d’expiration de l’actuel décret du Premier ministre », poursuit le message.

« Dans un moment de grand sacrifice de la part de tous les Italiens, le Salon souhaite exprimer sa plus sincère proximité avec ceux qui subissent directement les effets de l’urgence : les malades, leurs proches, ainsi que tous les personnels de santé, et les institutions qui travaillent sans relâche pour la santé et la sécurité de tous. »

Paolo Ambrosini, président de l’association des libraires italiens a rapidement rebondi sur cette annonce. Il évoque « une réalité qui, malheureusement, a conduit par la force des choses à annuler ou déplacer des événements culturels de grande ampleur ». Le pays a perdu, souligne-t-il, « des centaines d’occasions de discussions sur les idées, le métier et la réflexion ».

Une souffrance, affirme-t-il, « pour nous tous qui faisons partie de ce monde, mais nous sommes également conscients que c’est un choix nécessaire parce que le bien supérieur de la santé publique est menacé ». 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.