Pas assez d'auteurs écossais vendus par WH Smith... en Écosse

Clément Solym - 01.07.2008

Edition - Société - Ecosse - auteurs - WH


L'accusation est grave : ne pas suffisamment mettre en avant les écrivains écossais quand on tient une librairie en Écosse, voilà qui aurait mérité la potence quelques années plus tôt. Mais voilà, alors qu'à Paris, la grève a commencé dans la boutique de WH Smith, le libraire est clairement invité par Kenny MaxAskill, député, à mieux choisir les livres qu'il propose dans sa boutique.

Et tout particulièrement de permettre aux auteurs écossais de se développer, eux qui sont actuellement dans une position d'infériorité. « L'Écosse est bénie avec de nombreux écrivains de talent demandé partout dans le pays. WH Smith doit le reconnaître et assurer une politique de vente qui mettra plus d'auteurs sur les étals », déclarait MacAskill.

La demande des lecteurs en auteurs écossais est grande, et à Swindon, le siège de WS Smith, on semble n'en avoir cure, selon les autorités locales. Pourtant, un porte-parole brosse la bête dans le sens du poil et affirme que toute librairie en Écosse doit disposer d'un stock de titres écossais, « donnant ainsi à ces livres une place particulière dans leurs magasins ». WH Smith se penchera donc sur le problème pour l'année à venir.

Car le siège doit en effet approuver l'achat de livres très localisés et qui n'auront un écho que dans la région. « Nous cherchons actuellement comment promouvoir les livres », poursuit le porte-parole. La chose est donc « en cours de traitement ».