Pas de DRM sur iZibook, mais un marquage personnalisé des livres

Clément Solym - 22.12.2008

Edition - Les maisons - DRM - ebooks - marquage


iZibook, site ouvert depuis la fin juillet est une plateforme de vente qui fait depuis peu parler d'autant plus d'elle que Guillaume de Lacoste est intervenu dans les colonnes de La Feuille pour ajouter quelques précisions à son sujet.

On peut, depuis le site, acheter et télécharger des hibouQ au format PDF, tirés du catalogue des éditions Eyrolles. Pas d'ePub « tout simplement parce que nous ne sommes pas organisés pour en produire. Autre point, nous publions exclusivement du technique, donc avec figures et tableaux : le redimensionnable n’est pas vraiment adapté », précise Guillaume de Lacoste.

Ainsi que l'expliquait La Feuille, les fichiers mis en vente ne sont pas DRMisés. Donc pas de verrous numériques pour empêcher la copie, redistribution ou partage sur des réseaux de Peer 2 Peer. Pour Guillaume de Lacoste, on va même un peu plus loin.

« Pas de DRM, en effet, mais juste un marquage. Cela suffit et, surtout, ce qui est important est de donner aux clients ce qu’ils veulent. Or ils veulent pouvoir lire sans problème ce qu’ils ont payé ! À ce jour, aucun des titres vendus ne n’est retrouvé sur les réseaux peer-to-peer. A contrario, cela nous interdit de mettre en vente par ce biais des ouvrages destinés à l’enseignement : il y aurait trop de risque. »

Des DRM personnalisés, ou DRM sociaux

Ainsi, on plonge dans ce que nous envisagions voilà quelques mois, des marqueurs personnalisés, qui rendent l'internaute un peu plus responsable, en mentionnant des informations concernant l'acheteur, avec des mentions présentes sur chaque page. En passant par la personnalisation des DRM, on évite l'écueil pointé par Cyberlibris qui est, à travers la présence de DRM, de « préjuger que le consommateur est coupable, avant même qu'il ait commis le crime », comme nous l'expliquait Éric Briys.

Une attitude respectueuse de la part du vendeur, qui induit un comportement similaire de la part du lecteur, une alternative au verrouillage systématique ? Toutefois, étant donné le secteur concerné, même si cette attitude démontre une certaine évolution de mentalité, il reste encore loin de la coupe aux lèvres...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.