Pas de sexe non plus pour Anne Frank !

Clément Solym - 23.06.2010

Edition - Les maisons - annexed - dogar - polémique


Le dernier roman de Sharon Dogar, Annexed, mettant en scène dans certains passages la relation entre Anne Frank et Peter van Pels soulève la polémique.

Les deux adolescents se sont cachés des nazis dans le même bâtiment à Amesterdam. Le livre évoque les sentiments du garçon envers Anne Frank et contient une scène de baiser, déjà particulièrement choquante. Ce qui n'est pas du tout du goût de Gillian Walnes, la directrice et co-fondatrice du fonds Anne Frank.
« Je ne comprends vraiment pas pourquoi nous devrions fictionaliser l'histoire d'Anne Frank, alors que les jeunes s'y intéressent de toute façon. Pour moi, cela ressemble à de l'exploitation. Si cette femme [Sharon Dogar] est une si bonne écrivaine, pourquoi ne crée-t-elle pas des personnages à partir de zéro » .

Et d'ajouter : « Je ne comprends pas pourquoi cette histoire devrait être sexualisée et pourquoi le personnage de Peter devrait être changé ». Elle estime que Sharon Dogar implique trop la mentalité du 21e siècle dans cette histoire.

De son côté, l'écrivaine se défend de l'accusation d'anachronisme en expliquant que les phénomènes de l'adolescence existaient déjà avant que l'on invente le mot. Quant à l'accusation de faire intervenir la sexualité, son éditrice chez Andersen Press, Charlie Sheppard, la rejette. Il y a bien un passage du livre où Peter pense qu'il « ne va jamais faire l'amour avec une fille » et un baiser entre Anne et lui mais l'éditrice affirme qu'Anne Frank faisait plus intervenir la sexualité que Dogar lorsqu'elle évoquait ses règles.

L'écrivaine a expliqué que c'est une histoire qu'elle portait depuis 15 ans et que « le problème est qu'un écrivain ne choisit pas toujours ce qu'il écrit ». L'éditrice a aussi précisé qu'elles avaient beaucoup discuté sur chaque mot et avaient été en contact avec le dernier ami vivant d'Anne Frank, Elias et lui avaient même envoyé une version du texte.

Quoi qu'il en soit Dogar appelle les gens à se diriger vers le livre au lieu de lire les articles écrits dessus dans la presse et a affirmé : « J'ai fait de mon mieux avec Annexed, et c'est maintenant aux lecteurs de décider si oui ou non j'ai réussi ».