Pas de vacances pour les traducteurs du prochain Rowling

Clément Solym - 04.06.2012

Edition - International - J.K. Rowling - The Casual Vacancy - traducteurs


Le monde de l'édition, tout autour de la planète, a marqué le 27 septembre d'une croix rouge, et en parle d'une voix blanche : The Casual Vacancy, nouveau roman de J.K. Rowling sera disponible en Angleterre, en France, en Amérique et en Allemagne. (voir notre actualitté) À l'arrière-plan, les traducteurs s'activent : il faut boucler dans les délais, et faire avec la confidentialité digne du Pentagone qui entoure l'ouvrage.

 

Un coup de fil à Grasset suffit à se convaincre du secret d'État qui entoure The Casual Vacancy : « confidentiel » revient comme une petite musique d'attente à nos oreilles, et le nom du traducteur, sans parler du titre français de The Casual Vacancy, sont placés sous le sceau du secret. Cependant, on nous confirme que les éditeurs « n'ont toujours pas reçu le texte », ce qui laisse penser que le traducteur aura fort à faire en moins de quatre mois.

 

Le, ou les traducteurs, d'ailleurs. C'est en effet une option que la maison JC Lattès, également filiale de Hachette Livre, avait choisie pour la traduction du best-seller de Dan Brown, Le Symbole Perdu, dont Dominique Defert et Alexandre Boldrini avaient assuré la version française. Et à un rythme passablement effréné...

 

Harry was bleeding

 

La protection qui entoure le projet de Rowling est telle qu'elle pourrait bien provoquer une crise entre éditeurs et traducteurs : en Finlande, l'éditeur Otava, qui a allégé ses finances pour se payer le dernier Rowling, impose ainsi à son traducteur un délai de trois semaines seulement pour réaliser sa part du travail.

 

Harry Potter Tome 4 Harry Potter et la Coupe de feu

Retrouver J.K. Rowling,

en librairie

Délai qui n'inclut même pas le temps nécessaire pour lire les 480 pages de The Casual Vacancy qui seront disponibles, même pour les éditeurs internationaux, uniquement à partir du 27 septembre. Otava projette de commercialiser The Casual Vacancy, version finlandaise, pour les fêtes de Noël...

 

La traductrice de la saga Harry Potter en finlandais, Jaana Kapari, sollicitée par Otava, a bien évidemment refusé un travail aussi précipité.

 

Jill Timbers, traductrice, a immédiatement rédigé un article sur des délais aussi irréalistes : « Les débats entre les traducteurs finlandais abordent la qualité de la traduction, celle de la vie du traducteur et la préservation du finlandais face à des anglicismes qui seront préférés avec des délais aussi courts. » Plus loin, elle prédit qu'« ils seront nombreux, dans l'ombre, à aider le traducteur désigné. »

 

Pas de vacances au soleil, donc, mais les traducteurs pourront au moins se tenir chaud.

 

En course, mais sans starting-blocks... 

 

Annonçant que le livre sortirait le 27 septembre prochain, la maison Grasset assurait fin mai toute son envie de s'investir dans le projet. Le PDG, Olivier Nora, expliquait : « Nous sommes impatients de travailler main dans la main avec nos amis des éditions Little, Brown en Grande-Bretagne et aux États-Unis, qui prévoient de publier l'ouvrage fin septembre 2012. Grasset pourra ainsi satisfaire la curiosité des millions de lecteurs français de l'auteur avant la fin de l'année. »

  

Et de même, au Livre de Poche, où la directrice générale, Cécile Boyer-Runge, assure que « toute la maison d'édition sera mobilisée pour rendre accessible au plus large public possible The Casual Vacancy, très attendu en format poche ».

 

De son côté, JK Rowling passait le baume indispensable. L'aventure Potter fut « publiée brillamment par mon éditeur français Gallimard, mais mon prochain ouvrage sera très différent. La manière dont les Editions Grasset et Le Livre de Poche ont abordé cette nouvelle étape de ma vie littéraire m'a impressionnée, et je suis ravie de faire d'eux ma deuxième maison d'édition en France », assure-t-elle.