Patricia Cornwell, "au sommet de son art", signe pour deux romans

Clément Solym - 13.05.2015

Edition - Economie - Patricia Cornwell - contrat livres - HarperCollins publication


Monnaie de sang, le dernier livre de Patricia Cornwell, publié aux éditions Des Deux Terres, en mars dernier, a connu un joli succès. Près de 15.000 exemplaires vendus pour la romancière qui œuvre dans le policier depuis des années, voilà qui reste bon – en regard de l'époque. Et que l'on se rassure, de nouveaux ouvrages arrivent. 

 

 

Patricia Cornwell

 

 

Un contrat de deux nouveaux ouvrages a été signé avec HarperCollins, l'éditeur américain, qui tourneront autour de Kay Scarpetta, le médecin légiste. Le premier livre sortira à l'automne 2016, et le second un an plus tard, à la même époque. Tous deux sortiront chez The William Morrow, filiale de HarperCollins.

 

Patricia Cornwell est mondialement connue comme l'une des reines du crime, avec des livres traduits dans 36 langues et vendus sur 120 pays. Néée à Miami en juin 1956, elle a grandi en Caroline du Nord et vit aujourd'hui à Boston. 

 

David Highfill, vice-président de William Morrow, assure que l'auteure est « au sommet de son art », et promet des livres riches en rebondissements. Quant à Patricia, elle est déjà sur un nuage : « Je suis ravie de travailler avec un éditeur avant-gardiste et merveilleux. C'est déjà une année fantastique. »

 

Gourmande Amérique...

 

On se souviendra que son précédent éditeur, Penguin, n'était pas parvenu à conquérir le coeur de l'auteure, qui avait décidé de partir, pour un chèque de 10 millions $, chez HarperCollins, en août 2014. Et que l'on attend toujours qu'Angelina Jolie incarne la médecin légiste, comme cela avait été affirmé en 2009, puis en 2011.

 

La Fox avait en effet acheté es droits, mais même en 2013, quand on a appris que Cornwell se lançait dans des séries pour la télévision, les adaptations n'étaient toujours pas à l'ordre du jour.