Patrick Modiano : « Les natures timides se jettent à l'eau »

Victor De Sepausy - 29.12.2014

Edition - Patrick - Modiano - entretien


A peine rentré de Stockholm, où il était allé prononcer son discours de réception pour son prix Nobel de littérature, Patrick Modiano s'était confié à nos confrères de Libération. Longuement interrogé sur sa timidité parfois handicapante, l'écrivain a assuré que « Les natures timides se jettent à l'eau ».

 

L'entretien qui s'est déroulé dans l'appartement parisien de Patrick Modiano fut l'occasion de convoquer quelques titres qui ont marqué l'auteur dès l'enfance, des livres qui, pour certains, trônent encore dans sa bibliothèque. Un goût particulier dès huit ans pour Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède (de Selma Lagerlöf), un pays qui vient d'honorer l'écrivain de la plus haute récompense internationale.

 

Quand on lui demande de se prononcer sur l'avenir de la littérature, fidèle à ce qu'il a affirmé dans son discours, l'écrivain se montre plutôt confiant, tout en faisant part de ses craintes : « Il y avait très peu d'objets à notre époque, donc ils étaient plus importants. Mais il me semble qu'un imaginaire peut se développer avec les téléphones portables, toutes ces nouvelles techniques, alors qu'on aurait tendance à croire que cela coupe l'imaginaire. Le danger est que l'attention soit sans arrêt sollicitée. Les enfants ou les gens très jeunes ont l'habitude de zapper. Mais sûrement certains seront fascinés, fixés sur des objets de maintenant. Même d'un point de vue romanesque, peut-être qu'Internet va provoquer tout un monde bizarre. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.