medias

Patti Smith, au service de la littérature comme des libraires

Clara Vincent - 05.02.2020

Edition - International - Patti Smith oeuvre - librairies indépendantes soutien - livres rares auteure


La chanteuse et poétesse américaine Patti Smith a récemment apporté son soutien à une librairie basée à Portland dans l'État de l'Oregon (États-Unis), après que celle-ci a fait l’objet d’un cambriolage le 1er janvier dernier. L'artiste prouvant par là même son engagement en faveur de la valorisation de la littérature. C’est d’ailleurs à ce titre qu'elle a été honorée lors du gala annuel du PEN America, ce 4 février.  

Sheana - (CC BY-ND 2.0)


Remis chaque année par la branche américaine de l’association engagée dans la défense de la liberté d’expression, le PEN America, le Prix du service littéraire récompense un auteur dont le travail participe, de manière « puissante et originale », à une meilleure compréhension de la condition humaine. Lors de la cérémonie annuelle, qui s'est tenue ce 4 février, le prix est revenu à la poétesse et musicienne Patti Smith.

La romancière Jennifer Egan, présidente de PEN, a déclaré dans un communiqué qu'au fil de sa carrière, Patti Smith témoignait « du pouvoir transformateur de la littérature », et qu'elle avait mis à contribution sa célébrité « pour encourager la lecture et l’écriture auprès des gens qui la suivent ».

Outre que cette distinction récompense l’ensemble de l’œuvre de Patti Smith, elle trouve également une résonnance heureuse avec le soutien que la poétesse a récemment adressé à un libraire situé à Portland, après que son commerce a fait l’objet d’un cambriolage. 
Le 1er janvier dernier, la librairie Passages, spécialisé dans la vente de livres rares s’est en effet fait dérober une centaine d’ouvrages, parmi lesquels figuraient une édition de l'un des livres de la musicienne, intitulé Patti Smith Complete : Lyrics, Notes and Reflections.  

Après les événements, le propriétaire David Abel a été contraint de fermer temporairement son enseigne pendant quinze jours. Alors loin de se douter qu’il recevrait quelques semaines plus tard le soutien de l'autrice américaine. 
 
Dans un post publié sur la page Facebook de sa librairie, David Abel revient sur cette histoire pour le moins inattendue. « Quelques semaines après le cambriolage, un mardi après-midi, j’ai reçu un appel de New York », explique-t-il.

« Dans la semaine qui a suivi l’incident, j’avais reçu quelques appels et courriels, et j’étais un peu méfiant. Mais quand elle a dit qu’elle avait lu qu’un de ses livres avait été pris, et que faute de pouvoir remplacer l’exemplaire rare [...], elle serait néanmoins heureuse d’envoyer une série d'exemplaires signés de ses livres, j’ai réalisé que c’était Patti Smith qui appelait. »
 


Après l’avoir remerciée, cette dernière lui a tout simplement signifié que son geste était motivé par son amour pour les librairies. « J'étais abasourdi. “C’est tellement gentil”, j’ai dit. “Eh bien, j’aime vraiment les librairies”, a-t-elle répondu », décrit Abel.  

Depuis, les exemplaires signés de la main de Patti Smith figurent sur les étals de Passages. Et le libraire d’ajouter : « Je les vois comme des exemplaires qui représentent sa gentillesse. » 

Via The Oregonian, The Guardian


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.