Paul Eluard, un coeur de poète pour la Fête de la librairie indépendante

Victor De Sepausy - 04.02.2019

Edition - Librairies - Paul Eluard poème - Fête librairie indépendante - librairies enseignants élèves


La 21e édition de la fête de la librairie indépendante s’approche à grands pas. Comme chaque année, des centaines de librairies de France, Belgique, Luxembourg ou encore Suisse romande seront mobilisées. Cette année, 28.500 exemplaires d’un ouvrage coédité avec les éditions Gallimard seront offerts aux clients. Et de nouvelles animations suivent.


 

Un livre, une rose, voici le programme. Mais dans le détail, la librairie s’ouvre plus largement au monde, avec une initiative encore inédite : « Un libraire, un enseignant, une classe ». Il s’agit réunir autour des 480 librairies, le même nombre de professeurs et donc de classes. 

« Nous avons constaté que les relations entre les librairies et les établissements scolaires s’étaient peut-être parfois un peu détériorées (notamment à travers une baisse des commandes des manuels scolaires)... À travers ce projet, nous nous proposons de régénérer ces liens souvent très riches, noués dans un quartier, entre libraires et enseignants... », expliquent les organisateurs.

De quoi puiser dans des ressources innombrables, pour encourager les élèves à se tourner vers les livres... et les librairies.
 

Paul Eluard, un emblème


« Cette année pour élargir l’impact de cette journée de la librairie indépendante nous allons fonder un partenariat entre les libraires, les enseignants et leur classe. Ces élèves se verront offrir ce livre d’exception, en guise de point de départ d’une initiation à la culture et l’histoire du livre. »

À l’épicentre du projet de Fête de la librairie indépendante, la volonté de rééditer un véritable trésor de l’édition française dont la perfection plaide en faveur des valeurs célébrées à l’occasion de notre Fête de la librairie indépendante. 

Ce livre d’artiste fut tiré à 16 exemplaires en 1947, une alchimie sublime entre 11 compositions gravées sur bois en pleine page par Serge Rezvani et un poème de Paul Eluard, Elle se fit élever un palais…

Paul Eluard, poète de l’engagement et de la résistance, publia chez Gallimard le recueil La rose publique en 1934, repris par la suite dans La vie immédiate. Le poème au cœur de la manifestation, Elle se fit élever un palais est extrait de ce recueil. 

Serge Rezvani, « Pluri-indisciplinaire », comme il aime à se définir, est à la fois peintre, poète, romancier, homme de théâtre et auteur d’innombrables chansons du patrimoine français, dont le célèbre Tourbillon de la vie…

Le projet qui portera cette édition, comme les précédentes, est de faire appréhender à un large public et aux jeunes ce qu’est un livre d’artiste en ouvrant le champ de diffusion de cette catégorie d’ouvrages souvent réservée aux bibliophiles, collectionneurs et galeristes.

« Le livre d’artiste n’est pas un livre d’art. Le livre d’artiste n’est pas un livre sur l’art. Le livre d’artiste est une œuvre d’art », affirmait Guy Schraenen, collectionneur. C’est donc au travers de cette notion d’art, et d’artisanat, que la Fête de la librairie indépendante sera officialisée, ce 27 avril 2019.
 


Commentaires
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.