Pavé Poésie : Des poèmes ambulants en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles

Orianne Vialo - 04.06.2016

Edition - Société - Patsy Van Roost - poèmes Élégie pour Bruxelles - Pavé Poésie attentats Bruxelles


Pour la troisième année consécutive, l’avenue du Mont-Royal de Montréal (Québec) s’animera jusqu’au 5 juin prochain à l’occasion de Pavé Poésie. Cette année cependant, une manifestation un peu particulière a été organisée par Patsy Van Roost, professeure à l’école de design de l’Université du Québec à Montréal. Cette Belge venue habiter au Canada en 1981 est à l’initiative du projet Élégie pour Bruxelles, presque 32 poèmes à promener. Il s’agit d’un happening durant lequel 32 promeneurs pourront marcher pour rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles du 22 mars dernier, avec des poèmes cousus sur leurs tee-shirts jaunes. 

 

Le tee-shirt que les participants à la marche sont invités à porter.

(issue de la page Facebook de Patsy Van Roost)

 

 

L’on pourra lire sur leurs tee-shirts « Crayonner des explosions de saveur, oui/mais pas de panique — les couleurs te survivront », écrit par Aimée Lévesque en hommage à Johanna, illustratrice qui travaillait au Palais des thés et victime des attentats du 22 mars. 

 

« Et puis, au cinquième jour/Devant la densité de la violence/Tu as souri pour toujours » : ce sont les vers choisis par Élise Turcotte pour honorer la mémoire d’une autre victime, Olivier.

 

Celle que l’on surnomme la Fée du Mile End en raison de ses expériences participatives (elle a notamment écrit une histoire en 2012, fractionnée en 25 parties qu’elle a distribuées à ses voisins à la manière d’un calendrier de l’Avent) a décidé de fédérer des poètes autour du thème des attentats pour cette fête durant laquelle la poésie est à l’honneur. (via Patsy Van Roost)

 

Durant plusieurs semaines, Patsy Van Roost a collecté des articles des journaux belges Le Soir et La Libre Belgique portant sur l’histoire des disparus victimes des attentats de Bruxelles du 22 mars dernier. Elle a ensuite contacté le romancier québécois Bertrand Laverdure, qui est aussi journaliste littéraire pour plusieurs publications du pays. 

 

Ensemble, ils ont alors monté le projet Élégie pour Bruxelles, presque 32 poèmes à promener, car Patsy avait l’intime conviction, à la suite des attentats, qu’il fallait qu’elle fasse quelque chose pour honorer leur mémoire. Avec les 30 poètes sollicités pour participer au projet — dont Élise Turcotte, Patrick Coppens, Rodney Saint-Éloi, François Gourd, Jade Bérubé ou encore Charles Sagalane —, ils ont adapté chacun des messages en fonction d’un élément de la personnalité des personnes disparues, pour en quelque sorte, les ramener à la vie. (via Mont Royal

 

Les personnes portant les tee-shirts marqués des mots des poètes pourront se promener chacun de leur côté, lors d’une marche organisée à la mémoire des victimes des attentats qui débutera sur le site Saint-Hubert les vendredi 3 et samedi 4 juin de 14 h à 15 h. Dans une interview accordée à Le Devoir, elle avait expliqué : « Je ne voulais pas que les poèmes soient affichés comme des pierres tombales»

 

Le poète Bertrand Laverdure a quant à lui déclaré : « Le poème n’a rien de secret, ni de sacré, il est du vivant branchu qui s’étale sur du crime. Un vêtement commun qui efface quelque temps les fantômes, pour mieux incarner ceux qui auraient pu persévérer. » 

 

Message publié par Patsy Van Roost, pour inviter les promeneurs à revêtir le tee-shirt-hommage aux victimes des attentats. 

 

 

Le dimanche 5 juin, dès 14 h, une marche cette fois-ci collective est organisée sur l’Avenue Mont-Royal, au départ du Parc des Compagnons. Le projet se poursuivra ensuite à Bruxelles, mais aucune date n’a été communiquée pour l’instant.