Payer des célébrités incapables de vendre les livres des people

Clément Solym - 27.04.2009

Edition - Société - célébrités - vendre - livres


On le sait, les présentateurs télé ont toujours tendance à laisser planer le doute sur l'avenir de leur émission et plus encore de leur pérennité sur une chaîne, ainsi que Daniel Picouly. À moins que les responsables des chaînes ne minimisent la situation... Enfin, soit : dans tous les cas, la position de Richard & Judy, les deux présentateurs anciennement vedettes de la télévision anglaise doivent avoir de plus en plus de sueurs froides.

Depuis quelque temps déjà, leur show destiné à faire vendre les livres de leurs invités périclite méchamment. Pour ne pas dire qu'il va de Charybde en Scylla. Alors qu'ils avaient tous deux la mainmise sur les ventes de livre, faisant la pluie et le beau temps sur les best-sellers, comme qui dirait, aujourd'hui... ça se tasse...

Pour certains observateurs, il s'agit là d'une tendance nouvelle, qui renverse l'intérêt d'avant pour les livres des stars, qui étaient mis en avant au détriment d'ouvrages plus intéressants. L'industrie a fini par développer une obsession malsaine pour ces livres, au point que la carrière d'auteurs méritants - ô combien - se retrouvait littéralement annihilée par les sélections... de Richard et Judy. Dommage pour la jeune romancière qui avait tant à raconter...

Mais ce ne serait pas entièrement la faute des deux présentateurs, qui n'auraient finalement fait que suivre le mouvement éditorial et la prolifération des médias qui rend complexe la sélection et le choix d'une oeuvre. On se rabat alors sur des valeurs dont la réputation est déjà faite... Si des célébrités comme Katie Price ont aidé à faire remonter la pente à l'édition, il semblerait que désormais, elles soient aussi responsables de son mal-être.