Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Pays-Bas : un libraire contraint de dégonfler sa promotion

Clémence Chouvelon - 06.03.2015

Edition - International - Scheltema librairie - Pays-Bas - semaine du livre


La librairie Scheltema, une des plus grandes d'Amsterdam, a vu les choses en grand pour célébrer la Semaine du Livre, qui commence demain aux Pays-Bas. Lundi dernier, une pile de livres gonflables a été placée sur le toit de la librairie pour attirer tous les regards. Mais ce type d'installation demande l'obtention d'une licence, que n'avait pas Scheltema.

 


 

Les livres gonflables au sommet du magasin ne présentaient ni auteurs ni titres, et étaient accompagnés d'un grand agenda annonçant les évènements relatifs à la Semaine du Livre. La librairie précisait également son prochain déménagement dans des locaux flambant neufs et sa réouverture en mai prochain. Mais un inspecteur de la construction, qui a aperçu la curieuse construction en traversant la rue, a fait remarquer la nécessité de posséder une licence. La librairie n'ayant jamais fait de démarches en ce sens, les livres multicolores ont été retirés jeudi après-midi.

 

 Le directeur de Scheltama, Harold Zwaal Scheltema, a reçu mardi une lettre lui expliquant la situation « on nous a demandé de retirer la structure sous 48h. C'est vraiment dommage. [...} Dans la lettre, il était précisé qu'après le retrait des livres, nous pouvions toujours demander une licence pour les remettre, mais cela pourrait prendre deux semaines et la Semaine du Livre sera terminée. »

 

Scheltama avait fait réaliser cette curieuse installation par Beekwilder, un fournisseur de matériel promotionnel. « Il n'y avait aucun danger », a déclaré le gérant du magasin Gretske de Jong. Cette installation pour le moins ludique a coûté une centaine de dollars à la librairie.