Pearson s'engage contre l'illettrisme avec un programme sur 5 ans

Antoine Oury - 23.09.2014

Edition - Les maisons - Pearson Project Literacy - illettrisme alphabétisme - programme alphabétisation


Depuis plusieurs années, et notamment dans les sociétés occidentales, l'illettrisme a révélé son véritable visage : ce handicap, difficilement décelable, est l'un de ceux qui génèrent le plus d'inégalités. Le groupe Pearson, présent dans de nombreux pays, annonce un programme sur 5 ans, pour lutter efficacement contre le fléau. 

 


Pearson HQ Melbourne

Le QG de Pearson, à Melbourne (Michael Coghlan, CC BY-SA 2.0)

 

 

L'ensemble des étapes de ce programme, réparti sur 5 années, n'a pas encore été révélé, mais Pearson entend bien réunir les forces disponibles tout autour du globe. Pour le moment, Project Literacy se limite donc à une plateforme qui vise à recenser les différentes initiatives déjà à l'œuvre dans le monde, dans la lutte contre l'illettrisme.

 

Le site invite également les visiteurs à « défier » Pearson, en proposant une initiative que le groupe éditorial pourrait porter ces cinq prochaines années. L'investissement de Pearson pourrait donc être financier, mais rien n'est annoncé pour le moment. « Vos contributions auront un impact direct sur la forme que prendra le Project Literacy dans les cinq prochaines années. Nous sommes engagés pour trouver et donner des moyens, une expertise, et une audience auprès d'extraordinaires initiatives. » 

 

Le Project Literacy entend également fournir des données sur l'illettrisme dans le monde, en évaluant son coût pour la société, les inégalités qu'il génère entre les classes sociales, ou encore l'impact du handicap sur les usages technologiques.

 

En France, on estime que 7 % de la population âgée de 6 à 65 ans serait atteinte par l'illettrisme. Au Royaume-Uni, une initiative pilotée par des organes de bienfaisance comme Save the Children, le CBI, Teach First, ainsi que de nombreux écrivains, a dressé un parallèle entre l'alphabétisation jugée déficiente et des phénomènes tels que le chômage où la croissance économique, assurant qu'un niveau médiocre d'alphabétisation coûterait 32 milliards £ au PIB annuel, en 2025.

 

(via The Bookseller)