Pécresse fait un point sur l'usage du grand emprunt

Clément Solym - 02.04.2010

Edition - Société - pécresse - modalités - emprunt


Valérie Pécresse a profité de sa présence à un colloque de la Conférence des présidents d'universités pour annoncer la répartition des crédits du grand emprunt accordés à l’enseignement supérieur. L’AFP rappelle que sur 35 milliards empruntés, l’enseignement supérieur récupère 19 milliards.

Les crédits alloués à l’enseignement supérieur seront distribués ainsi 7,7 milliards pour les « campus d'excellence » et 10,7 milliards pour des appels à projets. Ceux-ci porteront sur les équipements d’excellence, les laboratoires d’excellence, les IHU (instituts hospitalo-universitaires), les IRT (instituts de recherche technologique) et les SATT (sociétés d'accélération du transfert de technologies). Sur les 10,7 milliards, une partie servira aussi à achever le plan de rénovation des campus de l’Opération Campus.

Les appels à projets pour les équipements d’excellence devraient être lancés en premier, suivirent par ceux des laboratoires d’excellence, SATT, IRT et IHU et en dernier la ministre s’occupera des Campus d’excellence. Valérie Pécresse a affirmé : « Si chacun de ces appels à projet se conçoit de manière parfaitement autonome, ils n'en sont pas moins complémentaires. Un campus d'excellence doit évidemment comprendre à la fois des laboratoires d'excellence, mais aussi une société de valorisation et le potentiel d'un IRT ou d'un IHU ».

Elle a aussi indiqué que les dotations pour les campus et laboratoires d’excellence ne pourront pas être cumulées et que rien ne serait fait en dehors des établissements qui seront les porteurs de projets. Le calendrier exact et les modalités de sélections n’ont pas encore été dévoilés.