Pécresse signe 20 millions € pour des établissements du supérieur

Clément Solym - 24.07.2009

Edition - Société - pécresse - autonomie - université


La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse et 23 présidents d'établissements d'enseignement supérieur ont signé hier les contrats de financement pour quatre ans soit de 2009 à 2012.

L'AFP indique que ces contrats allouent 20 millions d'euros aux établissements pour l'année 2009, lesquels viennent s'ajouter aux « 300 millions d'euros de moyens déjà obtenus par les établissements ». Dans le cadre de l'autonomie des universités qui devrait changer quelque peu les relations entre l'État et les universités, la ministre a rappelé l'importance de passer « du modèle d'allocation des moyens vers un dialogue contractuel ».

Le dialogue contractuel devrait être basé sur des « critères d'attribution de moyens qui font le lien entre les attentes de l'État et les projets des établissements » et sur « une évaluation indépendante des résultats des établissements menée par l'agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur ».

Un autre aspect important sera l'« accompagnement sur mesure » des projets des universités par l'État. Un « bilan qui permettra de visualiser les forces et faiblesses de l'établissement » rendra cet accompagnement possible par l'estimation d'une dotation « globale ».

Quand le processus d'autonomie sera achevé et les dialogues contractuels bien en placent le financement se décomposera en trois tiers. Le premier basé sur « l'atteinte des résultats », le deuxième sur « la contribution à la stratégie nationale » et le troisième sur « la qualité du projet ».