Pékin interdit à Liao Yiwu de se rendre en Australie

Clément Solym - 09.05.2011

Edition - Société - chine - censure - liao


Encore une intervention de la Chine démontrant que les écrivains restent soumis aux décisions du pouvoir. Cette fois, Liao Yiwu, qui était attendu pour le festival australien du livre est retenu dans les frontières du pays. Motif : la sécurité est en jeu. Ah, la sécurité...

Le festival qui se déroulera à Sydney durant les jours prochains se passera donc de l'auteur chinois - alors qu'il était notamment attendu pour une intervention sur la présence dans le commerce mondial de la croissance en Asie, et pour une lecture de ses poèmes.

Les organisateurs, qui ont balancé les autorités chinoises, soulignent que le pays récidive dans le cas de Liao Yiwu, puisque ce dernier avait eu interdiction de sortir du territoire pour se rendre aux États-Unis le mois dernier, à l'occasion de la réunion du PEN World Voices, à New York.

Chip Rolley, directeur artistique, ne cache pas son inquiétude, alors qu'une fois de plus, la liberté d'expression est bafouée dans l'indifférence générale en Chine. Et sans qu'il ne soit possible de faire quoi que ce soit.

Rushdie dans l'arène

Selon Salman Rusdhie, l'auteur s'est également vu interdire par la Chine de publier à l'étranger ses ouvrages, étant considéré comme membre d'un groupe de dissidents, opposés au régime. Réaction forte du gouvernement, qui se sent insulté par Rushdie, et l'accuse d'ingérence dans les affaires souveraines et judiciaires. On ne s'en sortira pas.

« Les histoires de Liao nous montrent un côté de la Chine que nous n'avons pas normalement l'occasion de voir dans les médias. Les Australiens sont particulièrement vigilants à l'émergence de la Chine et son rôle, autant que son influence sur les autres pays, et ils souhaitent savoir pourquoi M. Liao s'est vu refuser le droit de quitter son pays », résume Chip Rolley. (via Telegraph)

Aucune question posée à l'ambassade n'a reçu de réponse.

En France, Yiwu Liao a été publié chez L'Harmattan et Buchet Chastel. Son premier ouvrage est paru chez Bleu de Chine, en 2003, L'empire des Bas-Fonds.

Les livres de Yiwu Lia, sur Comparonet