Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Penguin Random House UK ferme ses bureaux de France et Allemagne

Julien Helmlinger - 04.11.2014

Edition - Les maisons - Penguin Random House UK - Fermeture de bureaux - France - Allemagne


La division britannique du groupe Penguin Random House s'apprête à fermer ses bureaux basés en France-Bénélux ainsi qu'en Allemagne, dans le cadre de la restructuration de ses équipes de vente. En conséquence, jusqu'à six postes sont menacés de licenciement économique. En revanche, le mouvement implique la création de deux nouvelles équipes internationales, qui devront donc traiter l'ensemble des titres publiés par PRH UK. DK et Penguin US assumeront la responsabilité pour ce qui est de leurs propres ventes sur les marchés internationaux.

 

Le PDG MarKus Dohle, avant de passer sous le Ice Bucket

 

 

Les deux nouvelles équipes seront rassemblées à Londres à partie de janvier 2015. Par ailleurs, les bureaux londoniens restructurés prendront dès lors à charge la gestion du catalogue britannique en Amérique latine comme dans les Caraïbes. La société explique ce revirement comme destiné à réaligner « les stratégies internationales et développer une approche plus cohérente ».

 

PRH tente d'éliminer les postes redondants, en conséquence de quoi les bureaux basés en France (couvrant également le Bénélux) et en Allemagne vont fermer et voir leurs fonctions administratives rapatriées au Royaume-Uni. Mais la maison affirme toutefois qu'elle « continuera à maintenir une solide équipe de vente basée sur le terrain dans ces territoires clés ».

 

Pour l'heure, il n'y a pas encore de changement en Espagne et Italie, mais les redondances éventuelles sont désormais à l'étude. L'actuel directeur des ventes internationales de Penguin, Dean Chance, a été nommé au même poste (export) chez PRH et dirigera l'une des équipes. Celle-ci s'occupera du portefeuille sur l'ensemble de ces marchés.

 

L'autre sera pilotée par Rob Waddington, de chez Random House, qui devient directeur des ventes internationales (sociétés du groupe) pour PRH. Il s'occupera des négociations avec les sociétés du groupe en Australie, Nouvelle-Zélande, Inde, Afrique du Sud et Amérique du Nord. 

 

Ces changements affecteront les habitudes de travail de l'ensemble des bureaux ceux basés au Royaume-Uni, mais également en Europe continentale, Asie et Moyen-Orient.

 

(via TheBookseller)