Penguin veut faire annuler le procès contre sa filiale Author Solutions

Xavier S. Thomann - 25.06.2013

Edition - International - Penguin - Author Solutions - Class Action


L'éditeur Penguin et sa filiale Author Solutions cherchent à faire annuler le procès qui leur a été intenté par trois auteurs mécontents. La plainte a été déposée par ces derniers en avril, ils sont mécontents des services proposés par Author Solutions. Rappelons que cette entreprise propose des services aux auteurs qui choisissent l'auto-édition. 

 

 

Les trois auteurs en questions ne sont pas satisfaits des services qui leur ont été rendus par l'entreprise rattachée à Penguin. Ils demandent la coquette somme de cinq millions de dollars, et veulent que leur procédure tombe sous le coup de la « class action ». Selon eux, Author Solutions ne tient pas ses promesses, dans la mesure où les prestations seraient en deçà de ce que l'on est en droit d'attendre. Pire, ils accusent le prestataire de charger le textes avec des erreurs pour facturer des services supplémentaires onéreux. 

 

D'après les avocats de la maison d'édition, il s'agit là « d'une tentative malavisée de faire d'une série de plaintes une class action au niveau fédéral. » De plus, ils tiennent à séparer Penguin de cette affaire. Ils estiment que l'affaire se résume « à des supposées erreurs typographiques et de formatage ainsi que des délais dans la publication de leurs ouvrages. » 

 

En somme, les avocats n'y voient rien d'autre que des différends concernant les contrats et « rien de plus. » Enfin, il est amusant de noter que la juge en charge de cette affaire n'est autre que Denise Cote qui a pu se familiariser avec le monde de l'édition lors du tout récent procès Apple.