Penseur engagé, André Glucksmann est décédé

Julie Torterolo - 10.11.2015

Edition - Société - André Glucksmann - philosophe - décès


Le philosophe André Glucksmann est décédé dans la nuit du 9 au 10 novembre, à l’âge de 78 ans. C’est son fils Raphaël Glucksmann qui a annoncé la nouvelle ce matin sur sa page Facebook et Twitter. Figure de mai 68, intellectuel éternellement engagé, André Glucksmann laisse derrière lui une bibliographie significative comptant plus de 20 livres. 

 

André Glucksmann

André Glucksmann en 2012 (Heinrich-Böll-Stiftung, CC BY-SA 2.0)

 

 

« Mon premier et meilleur ami n’est plus », pouvait-on lire ce matin sur la page Facebook de Raphaël Glucksmann, son fils. « J’ai eu la chance incroyable de connaître, rire, débattre, voyager, jouer, tout faire et ne rien faire du tout avec un homme aussi bon et aussi génial. Voilà, mon père est mort hier soir. »

 

 

 

Mon premier et meilleur ami n'est plus.J'ai eu la chance incroyable de connaître, rire, débattre, voyager, jouer, tout...

Posté par Raphaël Glucksmann sur lundi 9 novembre 2015

 

 

 

Né en 1937 à Boulogne-Billancourt et élevé dans une famille juive sioniste exilée en France en 1933, André Glucksmann est agrégé de philosophie et ex-élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud. Communiste à ses débuts, c’est lorsqu’il était assistant de Raymond Aron à la Sorbonne que le philosophe participe aux événements de Mai 68. Il avait déjà publié son tout premier livre Discours de la guerre chez L’Herne l’année précédente. 

 

« Classé parmi les “maos”, figures de la Cause du peuple faisant l’intermédiaire entre les intellectuels de renom et la base militante, il va se faire l’un des thuriféraires de la révolution culturelle chinoise », écrit Le Monde. Avec le franc-parler et le goût pour la provocation qu'on lui reconnaît, l'intellectuel va même jusqu'à qualifier la France de « dictature fasciste » en 1972. 

 

Mais c’est véritablement son ouvrage La Cuisinière et le Mangeur d’hommes publié chez Seuil en 1975 qui rencontra le premier succès de l'intellectuel, avec des dizaines de milliers d'exemplaires vendus. Époque où il se détache du communisme et rejoint le mouvement médiatisé « des nouveaux philosophes », comptant par exemple Christian Jambet ou Guy Lardreau.

 

Le philosophe est surtout connu pour son engagement de terrain. Il se rendit par exemple à l’Élysée avec Jean Paul Sartre et Raymond Aron afin d’interpeller Valéry Giscard d’Estaing sur les « Boat People », migrants qui fuyaient le Viêt Nam communiste. Se revendiquant de gauche, André Glucksmann avait également défrayé la chronique lorsqu’il avait soutenu Nicolas Sarkozy en 2007. 

 

Le penseur a publié plusieurs ouvrages notamment chez Grasset comme Cynisme et passion (1981), Silence, on tue (1986) ou encore chez Plon tel que Dostoïevski à Manhattan (2002) ou Les deux chemins de la philosophie (2009). Il écrivit jusqu’à la fin de sa vie : André Glucksmann a en effet publié Voltaire contre-attaque chez Robert Laffont en novembre 2014. 

 


Pour approfondir

Editeur : Desclee De Brouwer
Genre : epistemologie
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782220063041

La république des pantoufles et les petits lapins

de André Glucksmann

Pour toute une part de l'opinion de gauche, André Glucksmann fait désormais figure d'apostat qui aurait renié les grands idéaux du progressisme au nom de la critique antitotalitaire. N'a-t-il pas choisi de voter pour Nicolas Sarkozy aux élections présidentielles de 2007? N'est-il pas plus proche aujourd'hui des courants libéraux ou atlantistes que de l'orbite socialiste? Comment expliquer alors qu'il critique aujourd'hui la politique du pouvoir actuel, notamment à propos de sa dérive sécuritaire autour des Roms, par

J'achète ce livre grand format à 18.20 €