Petit couac : le livre vendu en librairies n'était pas fini

Clément Solym - 13.07.2012

Edition - International - publication - livre - Canada


Alors là, c'est la boulette. Des mois de travail, une publication, une commercialisation dans les librairies, et hop, c'est le drame. Pour Wes Funk, la sortie du livre Cherry Blossoms rime avec grosse dépression. Car dans les librairies canadiennes, l'ouvrage qui s'est retrouvé en vente résulte d'un accident catastrophique. 

 

 

 

Durant tout une semaine, les librairies du pays proposaient donc une version d'ouvrage qui n'aurait jamais dû quitter les bureaux de son éditeur. Une semaine après la mise en vente, Wes s'est rendu compte de l'erreur…

 

« C'est une version originelle de l'ouvrage qui avait été envoyée. Et en fait, une version plus ancienne encore a été imprimée. Donc, nous avons un peu de boulot… » Alors, oui, la version imprimée était plus proche de celle qu'il souhaitait offrir au public, mais il ne s'agissait manifestement pas même d'épreuves non corrigées, mais d'une version encore non affinée.  

 

Pour le coup, la trame est identique, les problèmes ne sont pas non plus assez nombreux pour que cela ruine la compréhension de l'histoire. Et les lecteurs n'ont manifestement pas eu le temps de faire courir le bouche à oreille pour propager l'information d'un livre incomplet. Durant toute la semaine de vente, le livre s'est d'ailleurs très bien vendu dans la ville de Saskatchewan, dont est originaire l'auteur. 

 

« Nous nous sommes organisés avec les librairies et les bibliothèques, partout dans le Canada, pour que le livre soit retiré. En fin de compte, je pensais que ce serait pire que ça. » (via CBC)