Peut-être n'est-il pas nécessaire d'archiver tous les tweets du monde

Victor De Sepausy - 27.12.2017

Edition - Bibliothèques - library Congress twitter - archiver twitter bibliothèque - tweets stockage patrimoine


On s’étonnera longtemps que les gouvernements aient tant à cœur de préserver les archives de ce que produit Twitter. Certes, la dimension historique n’est pas si incompréhensible, dans une perspective patrimoniale. Pourtant, les États-Unis ont décidé de mettre un peu d’ordre dans toute cette conservation, effectuée par la Library of Congress. 


Library of Congress
Heidi, CC BY SA 2.0
 

 

Depuis 2014, la British Library enregistre indifféremment tweets publiés et vidéos postées – chose que la Library of Congress a mise en place depuis 2010. Cependant, bien qu’un tweet ne pèse pas bien lourd, l’établissement américain annonce qu’à compter du 1er janvier, on fera un peu le ménage.

 

Depuis les premiers archivages en 2006, la Library of Congress a vu la perspective patrimoniale de la préservation en priorité. « L’initiative était audacieuse et célébrée parmi les communautés de chercheurs », indique Gayl Osterberg. 

 

Mais ce dernier précise également que si les archives de tweets de 2006 à 2010 sont préservées, la prochaine étape passera par une approche sélective. Des thématiques spécifiques et basées sur des évènements tels que les élections, les sujets d’intérêt national, comme la politique publique, seront privilégiées.

 

2017-2021 : les grands défis de la BnF,
et comment elle compte les relever

 

Un livre blanc (à retrouver en fin d’article) explique en effet que le volume de tweets a considérablement augmenté au cours de ces sept dernières années. Aux archives textuelles se sont ajoutés des messages contenant des images, GIF et autres vidéos. De quoi peser bien plus lourd dans les serveurs de stockage.
 

Originellement, c’est le réseau Twitter qui avait fait don de l’intégralité de ses archives à la Bibliothèque du Congrès, justement à des fins de recherches. C’était en 2010, et l’on recensait alors plus de 10 milliards de messages. 

 

 

 

 

 

Maintenant qu’une forme de stabilité est atteinte dans les usages des médias sociaux, la Library of Congress peut donc adapter son propre fonctionnement. L’établissement dispose d’une collection sécurisée de messages balayant de 2006 à 2017.

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.