Phoenix, le projet de restructuration des équipes d'Interforum

Nicolas Gary - 09.07.2018

Edition - Les maisons - interforum représentants équipes - projet Phoenix Interforum - diffusion distribution Interforum


La société de diffusion du groupe Editis, Interforum, va vivre une réorganisation qui touchera spécifiquement les éditeurs hors groupe. Une accélération de la restructuration, estiment des sources syndicales. Le projet baptisé Phoenix sera pleinement mis en œuvre au 1er janvier 2019. D’ici là...

 



 

En supprimant une équipe de la force de vente de premier niveau, le projet Phoenix se concentre donc sur l’équipe historique d’Interforum 2. Les équipes passeront de 10 à 9 – les salariés d’Interforum Littérature 2 seront ainsi répartis entre les différentes équipes restantes. 

 

Dans la diffusion, l’équipe avait la charge des éditions Hugo & Cie poche et roman ainsi que des Éditions retrouvées (filiale grand caractère de Hugo) XO, Le Cherche Midi, Sonatine, Équateurs, Héloïse d’Ormesson, La Musardine et des éditions Agullo. Trois maisons du groupe Editis sont également concernées : Presses de la cité, Omnibus et Super 8 Éditions.

 

« Après le départ de Guillaume Musso et de Danielle Steel, l’équipe de Littérature 2 avait perdu de grosses pointures », nous explique-t-on. Le premier a signé chez Calmann-Levy, groupe Hachette, quand la seconde est partie chez HarperCollins France, en avril dernier. « À ce titre, l’arrivée des éditions du Cerf est plutôt une bonne nouvelle », se réjouit-on cependant.

 

Faire renaître une équipe de ses cendres ?

 

« Pour l’heure, nous sommes dans le flou total », indiquent les équipes, « alors que le projet doit être mis en place et rendu opérationnel pour janvier. Nous n’avons aucune maîtrise des informations ni du calendrier. D’autant qu’on nous a promis des informations à la fin du mois – quand évidemment tout le monde sera en congé. »

 

Selon les informations avancées, c’est l’équipe de représentants Robert Laffont qui accueillerait une partie des 12 commerciaux de l’équipe Littérature 2. « La stratégie du groupe, qui mise de plus en plus sur les marques éditoriales pour avoir plus de force, se comprend. D’autant qu’elle consolidera par la suite les équipes. Pour l’heure, nous n’en sommes qu’au premier stade : la communication aux instances représentatives du personnel. »

 

Pour autant, indique-t-on, « cette annonce a généré un immense choc et a déstabilisé considérablement les représentants concernés ». De plus, et au moment de la présentation, « les éditeurs du groupe et les éditeurs tiers diffusés ne seraient pas encore au courant du projet. L’opacité devient une marque de fabrique chez Editis. »

 

Dans le même temps, apprend-on, Editis organise d’autres mouvements du côté de DNL, la filiale de diffusion distribution d’Editis pour les supermarchés. « La direction de la diffusion a annoncé que fusionneront les forces de vente de DNL et la librairie de proximité (2e niveau) d’Interforum ainsi que la fusion des 2 équipes hypers », précisent différentes sources internes. 

 

Pierre Conte, directeur général du groupe Editis, joint par ActuaLitté, assure que « le projet est encore en discussion. Nous communiquerons sur la nouvelle organisation lorsqu’elle sera définitive. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.