Pier Paolo Pasolini humilié : une statue d'hommage vandalisée

Clément Solym - 01.04.2016

Edition - International - Pier Paolo Pasolini - monument vandalisme - Pasolini statue Ostie


Dans la ville d’Ostie, un monument en hommage à Pasolini a été vandalisé au cours de la nuit passée. Trois banderoles au message violent été accrochées au monument, le tout accompagné de symboles néofascistes. Une pelouse jonchée de débris, le tout contre le poète et artiste italien, à l’endroit même où se trouve la sculpture réalisée par Mario Rosati. 

 

 

 

« OUI Pasolini, mais quel poète et quel maître. Quelle pédale et quel pédophile c’était. » Une description assez sinistre du poète, et particulièrement haineuse dans tous les cas, alors que l’artiste a été tué voilà 41 ans. 

 

Plusieurs bénévoles d’une association locale se sont engagés pour rapidement nettoyer les dégâts. Ces derniers auraient été perpétrés par Militia, un mouvement d’extrême droite. Mais l’acte ne serait toujours pas revendiqué. 

 

Le président de la région Latio, Nicola Zingaretti, a rapidement dégainé un message

 

 

 

 

« Pasolini est un grand Italien et un grand intellectuel. Celui qui a endommagé son monument à Ostie est un lâche. Disposé à soutenir le travail de restauration. »

 

(via Corriere della sera)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : inde
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782070420735

L'odeur de l'Inde

de Pier Paolo Pasolini (Auteur)

En 1961, Pasolini fit un voyage avec Alberto Moravia et Elsa Morante. Le livre intensément lyrique qu'il en rapporta n'est pas vraiment un récit, mais une "odeur" respirée au cours de ses errances nocturnes.Les visions de l'extrême misère, les spectacles d'une étrange spiritualité sont pour lui comme autant d'étapes d'une descente au sein d'une humanité primitive, moins éloignée qu'on pourrait le croire du décor des Ragazzi ou d'Une vie violente.

J'achète ce livre grand format à 4.80 €