Pierre Assouline déménage sa République et ses Lettres

Clément Solym - 28.11.2012

Edition - Société - Pierre Assouline - Monde de l'édition - République des Livres


Depuis le 26 novembre, c'est officiel, Pierre Assouline, chroniqueur du Monde, au blog suivi, La République des livres, a littéralement tourné la page HTML. C'est que Le Monde a mis fin à la chronique du journaliste avant les vacances d'été, et c'est sur son blog, hébergé par Le Monde, que Passou continuait d'officier. 

 


 

 

 

On se souviendra que Caroline Fourest était partie, après cinq années de collaboration avec le quotidien. Érik Izraelowicz, directeur du Monde, décédé hier, l'avait informée le 17 juillet de la fin de son travail. « Ce n'est ni une décision politique, ni une décision idéologique, ni une décision prise sous l'effet d'une quelconque pression », assurait-il. 

 

C'est que Le Monde décidait également de mettre un terme à plusieurs autres interventions de chroniqueurs extérieurs, le journal souhaitant alors « valoriser ses éditorialistes maison ». Et parmi les intervenants extérieurs, on comptait donc Pierre Assouline. 

 

Passou, victime, comme d'autres, d'une mesure d'économie, et avec nombre d'autres chroniqueurs extérieurs, en fin de saison dernière. Mais Passou garde le cap, et décide de relancer sa République, sur un site dédié. Elle « voguera désormais sous son propre pavillon qui ne sera pas de complaisance, promis juré. Elle aura pour ambition de s'adresser à quelque deux cents millions de personnes, excusez du peu », assure Passou.

 

Qui rappelle l'acte de naissance « il y a sept ans sous d'autres cieux ». 

 

Attention toutefois, teasing, Passou annonce la création pour début 2013 d'un portail culturel, Les Républiques de la culture, qui fédérera « en son sein de nouveaux blogs, sur le modèle de la RDL, mais spécialisés dans d'autres domaines (cinéma, théâtre, etc) ». 

 

La République (nouvellement déplacée) des Livres, est à cette adresse.