Pierre Hadot, une étonnante érudition saluée par Mitterrand

Clément Solym - 27.04.2010

Edition - Société - professeur - philosophe - Plotin


Le ministre de la Culture vient de rendre hommage au philosophe et historien Pierre Hadot, décédé le 24 avril, à l'âge de 88 ans. Spécialiste du néoplatonisme et de Plotin, ce professeur émérite du Collège de France avait également fait de Marc-Aurèle l'un de ses auteurs fétiches.

« L’étonnante érudition de Pierre Hadot, son incessant retour à ces grands penseurs de l’Antiquité dont il savait si bien montrer les ressources pour notre modernité, étaient toujours animés du désir d’aider ses contemporains à mieux affronter les grands défis de l’existence », note Frédéric Mitterrrand.

Dans son oeuvre La philosophie comme manière de vivre, il s'était rapproché au plus près de la philosophie antique, dans « sa dimension éthique et pratique » ajoute le ministre.

Ce livre se tourne vers une notion simple dans sa manière de vivre : l'exercice au quotidien de la spiritualité et de la philosophie. En 1999, Pierre Hadot obtint le Grand prix de philosophie de l'Académie française. Trois ans plus tard était publié son fameux livre.