Pierre-Jean Rémy : diplomate et écrivain prolifique

Clément Solym - 30.04.2010

Edition - Société - Pierre - Jean - Rémy


De son véritable nom Jean-Pierre Angremy, le diplomate et écrivain Pierre-Jean Rémy naquit en 1937, à Angoulême. Après de solides études en sciences politiques tout en passant par l’ENA, M. Rémy enchaîna les postes aux quatre coins du monde en passant par Hong Kong, Pékin, Londres ou encore l’Italie.

Il prit véritablement la plume à partir de 1963 et ne la lâchera plus ensuite. Sortant un à deux titres par an, il s’intéressait tout autant aux romans policiers qu’à l’opéra. Consul général à Florence en 1985, il fut ensuite d’avril 1990 à février 1994, ambassadeur, délégué permanent de la France auprès de l’UNESCO.

Parallèlement à une riche carrière diplomatique, il fut souvent choisi, en France, pour mener à bien d’importants projets culturels. En 1981, ce fut la Cité de la Musique à la Villette, suivra l’Opéra de la Bastille et, de janvier 1997 à mars 2002, il occupa le poste de président de la Bibliothèque nationale de France.

Il obtint son premier succès littéraire avec Sac du Palais d’Eté qui reçut le prix Renaudot en 1971. Ces œuvres, que beaucoup taxaient de bâclées, étaient très souvent inspirées par sa vie professionnelle intense. Et, comme un couronnement, le 16 juin 1988, il fut élu à l’Académie française.

Cet écrivain prolifique mais aussi chroniqueur pour Le Point entre autres, grand travailleur, n’aura pas vu son dernier livre sortir, Voyage présidentiel, édité par Le Seuil, en librairie à partir de la mi-mai.