Piranhas de Saviano : Naples et la nouvelle criminalité des baby-gangs

Victor De Sepausy - 06.07.2018

Edition - Les maisons - Roberto Saviano Piranhas - gangsters mafia Naples - paranza Saviano Naples


Sa guerre contre le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini se poursuit. Et c’est bientôt en France que Roberto Saviano pourra dire tout le bien qu’il pense du leader de la Ligue Nord – l’extrême droite italienne. Ce 4 octobre sortira Piranhas, nouveau roman de l’écrivain et journaliste italien. 



Roberto Saviano © Hélie Gallimard


 

Fin juin, Matteo Salvini suggérait à peine à demi-mot de retirer la protection policière dont bénéficie Roberto Saviano. Une joyeuse idée, attendu que l’auteur est dans le viseur – littéralement – de la mafia napolitaine. Son texte Gomorra dénonçait la camorra, organisation criminelle de la région, qui a décidé qu’un beau jour, elle se débarrasserait de ce gêneur.

 

Le prochain roman, traduit par Vincent Raynaud, se déroule à Naples, dans le quartier de Forcella. Les fans de la série Sense8 le connaissent bien, c’est là que le groupe de Sensitifs va se rendre pour tenter de changer la face du monde, dans l’ultime épisode 12 de la saison 2, Amor Vincit Omnia

 

C’est accessoirement l’un des lieux les plus tristement célèbres de la vie mafieuse à Naples, au cœur de la ville. 

 

Nicolas Fiorillo vient de donner une leçon à un jeune homme qui a osé liker des photos de sa copine sur les réseaux sociaux. Pour humilier son ennemi, Nicolas n’est pas venu seul, il s’est entouré de sa bande, sa paranza : ils ont tous entre dix et dix-huit ans, ils se déplacent en scooter, ils sont armés et fascinés par la criminalité et la violence. 

 

La paranza, ou escadron, représente cette génération de baby-gangsters, indique l’éditeur dans sa présentation du livre. Leurs modèles sont les superhéros et les parrains de la Camorra. Leurs valeurs, l’argent et le pouvoir. Ils ne craignent ni la prison ni la mort, mais une vie ordinaire comme celle de leurs parents. Justes et injustes, bons et mauvais, peu importe. La seule distinction qui vaille est celle qui différencie les forts et les faibles. 

 

Et pour le coup, mieux vaut être du bon côté de la barrière : tant pour les lieux que l’on fréquente que les trafics où l’on s’aventure. Avec pour projet de devenir l’un des barons, à tout prix. Un récit largement inspiré de la réalité napolitaine et de cette nouvelle vague de criminalité – avec cet intrigant parallèle entre la logique criminelle et celle de notre société contemporaine...
 

Visages de Scampia :
dans le terrible bas-fond de Naples, l'espoir 

 

Entre temps, Saviano poursuit donc les attaques – les ripostes, en somme – contre Salvini, multipliant les interventions sur les réseaux, contre le ministre de l’Intérieur.
 


 

« Un ministre qui s’en prend à un écrivain pour avoir librement exprimé ses pensées, c’est un pas de plus vers la Russie de Poutine. J’espère sincèrement que Salvini me poursuit sérieusement, j’ai hâte d’être devant un juge avec lui : il aura l’obligation de dire la vérité, une expérience nouvelle pour lui. Quant aux 50 millions € volés par la Ligue, plutôt que de manipuler la naïveté de son électorat, le ministre de la pègre pourrait profiter de quelques lignes de crédit déjà ouvertes avec le tsar Poutine. Un jour pas si lointain les Italiens comprendront ce qu’est vraiment un “traître à la patrie”. » 

 

Retirer la protection de Saviano
serait “gravissime” (Antoine Gallimard)

 

Récemment, le ministre de l’Intérieur a affirmé qu’il avait déposé une plainte en justice contre l’auteur, qui l’avait déjà traité de « ministre de la pègre ». Et d’ajouter : « Vous pouvez me critiquer, mais ministre qui défend la mafia, on ne me le dit pas. »
 

Roberto Saviano, trad. Vincent Raynaud – Piranhas – Gallimard – 9782072754043 – 22 €
 

Rentrée littéraire 2018 : les fashion week libraires




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.