Placement de produit : Faire du livre un support publicitaire

Julien Helmlinger - 06.11.2014

Edition - International - Placement de produit - Marketing - publicité - RosettaBooks


Quand les marques deviennent protagonistes en littérature, pour brouiller les frontières entre le commerce et la culture. Si la pratique du placement de produit est très répandue dans le cinéma, elle se développe également dans l'industrie de l'édition. Les impératifs du marketing font parfois édulcorer des oeuvres au sens figuré, pour ne pas indisposer une partie de sa cible. Mais Storyverse Studios l'aura fait au sens propre et sans sucre avec le titre Find Me I'm Yours, signé Hillary Carlip, et la marque d'édulcorant artificiel Sweet'N Low.

 

 

 

 

Find Me I'm Yours raconte les aventures de Mags, une jeune femme excentrique qui travaille pour un magazine en ligne et cherche à trouver l'âme sœur. Il s'agit d'un ebook, commercialisé chez les détaillants majeurs du marché, mais aussi dans des boutiques physiques sous la forme de cartes assorties d'un code à scanner pour télécharger le livre numérique.

 

Un moyen de concilier le matériel et l'immatériel, mais également d'attirer les annonceurs. Dans la mesure où ces codes et les contenus des livres pourraient être adaptés en fonction des sponsors. Par ailleurs, ces cartes marquées de codes individuels de téléchargement permettent de se renseigner sur l'usage que les lecteurs font du bouquin, livrant des données stratégiques pour les annonceurs.

 

Le roman s'étale sur 356 pages et fait plusieurs fois de la place en ses lignes pour mentionner la marque Sweet'N Low, de manières plus ou moins subtiles. Par exemple, le personnage central se vernit les ongles pour les faire ressembler à l'emballage rose du produit, et dans une autre scène elle explique à sa collègue suspicieuse que, selon une étude, le produit est sain.

 

Les observations faites sur les rats de laboratoire seraient formelles, pas de risque de cancer. On ne sait pas si ce verdict aura aidé Mags à trouver son conjoint idéal, mais avec Sweet'N Low le courant passe bien. Cette alchimie est due à Cumberland Packing Corporation, la société derrière l'édulcorant, qui a investi non moins de 1,3 million de dollars dans la publication RosettaBooks.

 

 

Placement de produit : Faire du livre un support publicitaire, par Amandine R-c

Par Amandine R-c, du CESAN (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Le livre, disponible en numérique, a également donné lieu à la publication de vidéos en ligne et 33 sites web. En somme, un support de communication qui a de quoi séduire les annonceurs comme les lecteurs friands de contenus annexes. Même si le placement de produit ne plaît pas à tout le monde, il pourrait ainsi ouvrir la voie à de nouveaux modèles d'affaires pour les auteurs et éditeurs. 

 

Ce n'est pas un secret, le livre, avant d'être une œuvre littéraire a été conçu comme un véritable support publicitaire. Les 33 sites web permettant aux lecteurs de mieux pénétrer dans l'univers du récit constituent autant de plateformes destinées à héberger des annonces commerciales.

 

Publié par RosettaBooks, le concept a été impulsé par les Storyverse Studios, la société qu'a fondée l'auteure et sa cofondatrice Maxine Lapiduss. Si le succès est au rendez-vous, les deux associées n'entendent pas en rester là.