Plagiat : l'éditeur russe Slovo indélicat avec Diane de Selliers ?

Clément Solym - 29.10.2008

Edition - Justice - plagiat - livres - art


L'éditeur Diane de Selliers a annoncé dans un communiqué de presse avoir porté plainte contre l'éditeur russe Slovo auprès du TGI de Paris. Les éditions Diane de Selliers accusent l'éditeur russe d'avoir plagié quatre livres de sa collection 'Les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres'.

Les livres en question sont La Divine Comédie de Dante illustrée par Botticelli, Faust de Goethe illustré par Delacroix, Le Décaméron de Boccace illustré par lui-même et les peintres de son époque et enfin Les Métamorphoses d'Ovide illustrées par la peinture baroque.

L'éditeur déclare : « Chaque livre des Éditions Diane de Selliers rassemble plus de 300 peintures et représente des années de recherche, de réflexion, de sélection iconographique pour mettre en résonance l'œuvre littéraire et les peintures. En cela il constitue un véritable travail d'auteur. Or la mise en page de ces ouvrages, les œuvres, le rythme, les cadrages et les agrandissements des peintures qui accompagnent les textes cités ont été intégralement et strictement copiés ».

Selon les éditions Diane de Selliers : « Les images ont toutes été scannées dans les livres des Éditions Diane de Selliers, privant les musées, les agences photographiques et les propriétaires des œuvres de leurs droits habituels. La contrefaçon est d'autant plus grossière que sur certaines images on peut encore voir les surpiqûres et les fils des livres des Éditions Diane de Selliers qui ont été décousus pour être scannés ».

Cela faisait deux ans que la maison d'édition Diane de Selliers essayait de régler cette affaire à l'amiable mais devant le refus de l'éditeur russe slovo « d'assumer leurs responsabilités », elle a décidé de saisir la justice.