Plainte de Microsoft contre Android : l'innovation brimée

Clément Solym - 24.03.2011

Edition - Justice - plainte - microsoft - nook


La plainte lancée par Microsoft contre le libraire Barnes & Noble, dont les deux lecteurs ebook, le Nook et NookColor profitent du système d'exploitation Android, menace l'innovation, estime Google, dont les partenaires deviennent des cibles systématiques...

Avec Barnes & Noble, ce sont les partenaires du libraire qui ont également subi les foudres de Microsoft - dans la digne continuité des plaintes déposées contre Motorola, qui utilisait l'OS Android pour ses mobiles. Or, Android entrait en violation des brevets déposés par Microsoft. Et pour résoudre ce différend, Motorola avait dû signer des accords et mettre la main à la poche. (notre actualitté)


« Microsoft a pris ces mesures contre Barnes & Noble et Inventec parce qu'ils commercialisant des produits qui portent atteinte à nos innovations et nos brevets », explique un représentant de Micriosoft. En clair, attention à ne pas aller trop loin en marchand sur les plates-bandes de la firme de Redmond.

« La plate-forme Android viole un certain nombre de brevets de Microsoft, et les compagnies vendant des appareils Android doivent respecter nos droits de propriété intellectuelle. »

Et ainsi, les plaintes fusent pour que le droit soit respecté.

Mais Google riposte. Ce comportement menace clairement l'innovation. « Bien que nous ne soyons pas partie dans ce procès, nous sommes à l'origine de la plateforme Android et les avec les partenaires qui nous ont aidés à la développer », clame la firme. Or, il est notoire que les parts de marché perdues par Microsoft dans le domaine de la téléphonie mobile sont à l'origine de ce type de plainte, pour tenter de récupérer ce qui peut l'être.

De son côté, Microsoft clame surtout que depuis un an, Barnes & Noble et ses partenaires n'ont pas accepté de signer les accords les autorisant à utiliser la plateforme Android. Et que la sanction pour ce refus tombe tout naturellement... (via Wired)