Planeta veut rapprocher les édtions Plon et Perrin (Editis)

Clément Solym - 22.07.2009

Edition - Les maisons - Planeta - rapprocher - Perrin


En voilà une qui risque de faire sourire le diable : le groupe Planeta, qui avait racheté Editis, pour une somme indécente de 1,026 milliard € envisagerait de rapprocher deux des maisons de son groupe, à savoir Plon et Perrin. Une fusion ou un rapprochement, pour le moment, c'est le flou, mais leur regroupement représenterait 30 millions € de chiffre d'affaires, affirme Le Monde. l

Depuis janvier, nous avions annoncé que dans les couloirs d'Editis, tout n'était pas rose : les emprunts à rembourser suite à son rachat pèse lourd, et de nombreux licenciements ont eu lieu pour mettre de l'ordre dans les comptes.

Les dirigeants d'Editis, qui étaient réunis à Paris pour discuter de la situation, durant un séminaire ont dégagé trois orientations : que l'on pourrait synthétiser rapidement. Économiser ! Dans le détail ça donnerait plutôt mettre en relation les maisons entre elles, pour améliorer les contacts, revoir les embauches à la baisse et économiser, plus globalement.

Améliorer la communication, c'est donc essentiel, et Olivier Orban, PDG de Plon aura la responsabilité de ce rapprochement, tandis que Xavier de Bartillat prendra la porte. Lui, président de Perrin depuis 2006, et auparavant directeur général de Plon entre dans la catégorie pertes et profits... Benoît Yvert est évoqué par nos confrères pour prendre sa place.

Contactée, la maison Plon n'avait pas d'éléments supplémentaires à nous communiquer. Pas plus d'informations du côté de Perrin, pour le moment.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.