Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Pleine boîte aux lettres pour Bezos : fronde allemande contre Amazon

Antoine Oury - 15.08.2014

Edition - International - Amazon Bonnier - auteurs allemands - lettre


Jeff Bezos aura de la lecture, dans l'hypothèse où il serait en vacances : après une pleine double page dans le New York Times, signée par 900 auteurs, des écrivains allemands se sont concertés pour faire parvenir à leur tour une missive au vendeur en ligne. En Allemagne, Amazon est en conflit avec Bonnier, pour des revendications probablement similaires à celle du siège contre Hachette. 

 

 

angry bird

Les mauvais augures (Heidi, CC BY-SA 2.0)

 

 

Amazon a adopté outre-Rhin les mêmes méthodes de pression qu'outre-Atlantique. À savoir, des délais ajoutés dans les expéditions des titres édités par Bonnier, ainsi que l'impossible précommande de certains ouvrages. Le tout dans le but affirmé de pousser l'éditeur à lui accorder des marges plus importantes sur les ventes de livres numériques, de 40 à 50 % contre 30 actuellement.

 

Amazon avait répondu à une plainte déposée par la Fédération allemande du Commerce du livre (Börsenverein des Deutschen Buchhandels auf Anfrage), motivée par le conflit avec Bonnier, auprès de la Commission européenne : « Les commandes de titres que nous avons en stock, nous les expédions immédiatement. Pour les titres qui sont temporairement indisponibles, les clients peuvent toujours les commander - et nous commandons à Bonnier », expliquait la firme.

 

Cette plainte pour abus de position dominante - Amazon disposerait donc vraisemblablement d'un monopole sur les ventes de livres dans le pays - pourrait mettre le cybermarchand dans une position délicate, même si la CE a pour l'instant demandé plus de détails avant son enquête.

 

Dans la lettre collective, 100 auteurs de renom comme Ingrid Noll, Günter Wallraff, Fred Breinersdorfer ou le Nobel de littérature Elfriede Jelinek dénoncent l'utilisation des auteurs et des livres comme « moyens de pression », à des fins commerciales, ainsi que la manipulation des recommandations de livres, qui relèguent les titres Bonnier au fond du site.

 

« Nous devons informer le lecteur sur la manipulation des recommandations de livres et le ralentissement des expéditions, le combat mené par Amazon contre les éditeurs, le quotidien d'Amazon », a souligné  Regula Venske, secrétaire générale du PEN en Allemagne.