medias

PLF 2019 : budget conforté pour la Culture en 2019

Clément Solym - 02.11.2018

Edition - Economie - Franck Riester Budget - Budget Culture PLF - Projet Loi Finances


Au cours d’un vote survenu durant la nuit du 1er novembre, les députés ont adopté à l’Assemblée nationale les crédits pour le ministère de la Culture. Une enveloppe confortée, a estimé Franck Riester, locataire de la rue de Valois, avec près de 10 milliards €. 


Assemblée nationale, Paris
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de Finances 2019, les moyens accordés à son ministère sont « le signe que la culture est l’une des priorités du gouvernement », indique le ministre. 

 

Parmi les nouvelles sorties d’argent, quelque 34 millions € qui seront consacrés au Pass culture : ce dernier s’incarne par une application dotée de 500 € pour l’achat de biens culturels et des activités liées. 

 

La députée de La France Insoumise Clémentine Autain n’a pas manqué de critiquer vivement cette approche : « J’entends beaucoup parler depuis tout à l’heure de “consommation” de la culture : c’est le cœur du problème. L’accès à la culture n’est pas seulement une question de consommation, mais également de rencontre, de disponibilité, de facilité, sur un territoire ou dans sa vie sociale, à accéder au champ du sensible, de la pensée critique, du regard critique sur le monde. » 

 

Et de poursuivre : « Il ne suffit pas de donner de l’argent aux jeunes en leur disant de se débrouiller avec la consommation culturelle. »

 

Constance Le Grip (Les Républicains), est également revenue sur une question récurrente : en effet, « les éléments communiqués début septembre contiennent une bizarrerie : les utilisateurs du pass pourraient commander des livres sur Amazon, mais devraient aller les chercher à un guichet culturel, par exemple dans une librairie. Les libraires se sont beaucoup interrogés sur ces modalités très particulières ». 

 

Pass Culture : des retraits de livres
en librairies pour exclure Amazon

 

Franck Riester n’aura pas vraiment apporté de précisions sur ce point – la question était un peu alambiquée au demeurant –, sinon en rappelant la volonté d’éditorialiser les contenus proposés dans le cadre du Pass. « Pour ce faire, il faut trouver des dispositifs permettant de les orienter vers les offres culturelles diverses qui existent à proximité d’eux. Nous négocions avec les GAFA en leur demandant de faire “cadeau” à l’État de certaines offres. »

 

Mais rien sur les interrogations de la librairie...

 

Pour le secteur du livre, le PLF 2019 marque surtout la prise en charge par le gouvernement du budget du Centre national du livre. 

 

Franck Riester et le livre : amnésie ou tristes tropismes ?
 

Mais le ministre, à l’étonnement général, affirme aussi quelques nouvelles positions : « Nous poursuivrons également le travail engagé avec les représentants des artistes-auteurs pour mieux les protéger. Parce qu’il n’est pas de création sans auteurs, le Centre national du livre – CNL – est là pour les accompagner. »

 

Ainsi, le budget 2019 « marque en effet la budgétisation du CNL, laquelle permettra enfin de sécuriser des ressources fragilisées depuis plusieurs années ». 

 

Du reste, la mission Médias, livre et industries culturelles disposera de 4,44 milliards d’euros. En revanche, l’audiovisuel prendra une petite calotte, perdant 36 millions €. Et d’ici 2022, 190 millions € d’économie sont prévus.




Commentaires

Auteurs, autrices, quelle phrase préférez-vous :



1 - « Nous poursuivrons également le travail engagé avec les représentants des artistes-auteurs pour mieux les protéger. Parce qu’il n’est pas de création sans auteurs, le Centre national du livre – CNL – est là pour les accompagner. »



2 - « Nous poursuivrons ardemment le travail engagé avec les représentants des artistes-auteurs pour leur offrir une protection digne de ce nom. Parce qu’il n’est pas de création sans auteurs, comme il n'est pas de pain sans boulangerie, de soin sans docteur..., le Centre national du livre – CNL – est là pour changer les choses et faire de l'auteur un travailleur comme les autres. »

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.