Plus d'ebooks vendus sur iPhone que sur le Kindle

Clément Solym - 28.12.2008

Edition - Economie - ebooks - iPhone - Kindle


Selon Jorge Pinto Books, qui pourrait être comparé au travail réalisé par François Bon avec Publie.net, les ventes de ses livres électroniques sont plus importantes sur l'iPhone que le Kindle. Un élément qui n'est pas sans rapport avec le prix auquel sont vendus les ebooks sur l'Apple Store, probablement.

C'est une fois de plus la confirmation de ce que le téléphone d'Apple peut se montrer un sérieux concurrent à la liseuse d'Amazon, en ce que cet objet s'est écoulé à des millions d'exemplaires de par le monde, quand bien le Kindle pourrait être vendu à 800.000 exemplaires, selon les projections les plus optimistes, avant la fin 2008. Difficile à croire alors que l'objet est actuellement en rupture de stock...

Selon JPB, qui diposerait alors de 50 titres sous droits, la différence de prix entre les uns et les autres seraient en grande partie responsables de ce résultat : quand un ouvrage papier est vendu entre 16 et 20 $, que la version Kindle l'est à 10 et que le même titre se retrouve à 7,99 $ sur l'Apple Store, on comprend que l'internaute fasse le choix de l'économie. De même, si l'iPhone devient un support de convergence et multiusage, le lecteur n'aurait alors que peu de raisons de multiplier les outils qui lui permettent de lire électroniquement, en investissant dans un objet qui ne dispose pas des mêmes fonctionnalités.

Récemment, nous évoquions cette possibilité, que de voir le téléphone d'Apple devenir le sauveur du format numérique du livre. Les initiatives des éditeurs, qui se tournent résolument vers l'ebook, couplé avec l'iPhone semblent de toute manière confirmer cette tendance.