Plus de 300 kilomètres à vélo pour défendre les bibliothèques

Antoine Oury - 07.06.2018

Edition - Bibliothèques - cyclo biblio 2018 - bibliothécaires vélo - velo bibliotheques


#ABF2018 – Une cinquantaine de bibliothécaires venus de toute la France et même de l'étranger s'étaient donné rendez-vous à Angers, le samedi 2 juin, pour un départ en direction de La Rochelle, où s'ouvre ce jeudi 7 juin le 64e congrès annuel de l'Association des Bibliothécaires de France. Sur la route, ils ont mené une mission d'« advocacy », autrement dit de défense des bibliothèques et de leurs missions...


Cyclo-biblio 2018
L'arrivée au congrès de l'ABF, ce matin (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Une cinquantaine de bibliothécaires se sont retrouvés, ce jeudi 7 juin, devant l'espace Encan de La Rochelle où se déroule le 64e congrès annuel de l'Association des Bibliothécaires de France, jusqu'au 9 juin. Avec, dans les jambes, 350 kilomètres parcourus entre Angers et La Rochelle, en 6 jours de parcours. Et, dans la tête, des rencontres, des découvertes et des souvenirs de cette « conférence à vélo ».

 

Cyclo-Biblio est loin d'une simple ballade entre collègues : certes, la convivialité est de mise, et l'expérience « rapproche beaucoup, beaucoup n'ont jamais fait de vélo sur une telle distance », explique une participante. Les cyclistes viennent de tous les horizons : bibliothèques universitaires, municipales, départementales, Bibliothèque nationale de France...

 

20 bibliothèques ont été visitées par le convoi de vélos, afin de découvrir des établissements remarquables et des pratiques professionnelles qui ne le sont pas moins : la médiathèque de Mazé, « un village de 5000 habitants avec 3000 inscrits », a particulièrement marqué les professionnels. « Ces parcours me permettent de m'inspirer à chaque fois dans la pratique de mon métier. Mais aussi de rapporter des exemples de politiques couronnées de succès : à Mazé, on constate bien que la culture est essentielle à l'attractivité d'un territoire, ce dont je suis persuadé », constate un participant venu du Danemark, habitué des Cyclo-Biblio.

 

Cette 5e édition organisée en France a été ponctuée par ses moments de bravoure et par les orages : « Nous sommes arrivés à Saumur complètement trempés, la médiathèque a ouvert ses portes à 50 vélos qui se sont retrouvés dans l'établissement », rit encore une cycliste.

Cyclo-biblio 2018

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

 

La mission d'advocacy de Cyclo-Biblio se concrétise auprès « de toutes les personnes que l'on croise », forcément interpelées par ce ruban de bibliothécaires cyclistes sur la route. « Aux carrefours, nous distribuons aussi des flyers aux automobilistes arrêtés pour un moment, pour leur donner un peu de lecture. » Sur le flyer, un rappel de ce qu'une bibliothèque peut apporter au territoire et au citoyen.

 

Leçons de bibliothèques : 12 mois de nus pour
défendre le métier de bibliothécaire

 

« Les bibliothèques, à quoi ça sert ? », s'interroge le 64e congrès de l'ABF : « Éveiller les sens et l'imaginaire », « Assurer la liberté d'expression », « Trouver et interroger l'information », « Stimuler son esprit critique », « Favoriser l'intégration sociale », « Contribuer à une société plurielle » ou encore « Découvrir l'inattendu », répond Cyclo-Biblio.

Autant d'éléments à rappeler aux électeurs et aux élus, alors que le gouvernement valorise les bibliothèques sans renforcer les budgets et que les élus, face aux restrictions des dotations, se montrent prompts à réduire les services de lecture publique...


Dossier : Congrès 2018 de l'ABF : À quoi servent les bibliothèques ?


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.