Plus de fruits pour les petits

Clément Solym - 07.11.2009

Edition - Société - Bruno - Maire - opération


L’objectif affiché de la consommation de cinq fruits ou légumes par jour et par personne est encore loin d’être atteint en France. Les derniers chiffres font état, chez les plus jeunes de données nettement au-dessous des espérances. En effet, près de 50 % des enfants consomment moins d’un fruit ou légume par jour.

Afin de remédier à cette situation, ce qui est aussi une façon détournée de soutenir l’agriculture, le ministre de l’Alimentation, Bruno Le Maire souhaite voir augmenter de façon sensible le nombre de fruits mis à la disposition des élèves durant les récréations, en plus des repas.

L’AFP rapporte que Bruno Le Maire voudrait qu’à la rentrée 2010, un million d’élèves puisse manger chaque semaine un fruit lors des récréations. En 2008, on n’en comptait que 100 000 et pour 2009, on devrait atteindre les 300 000 enfants.

Pour soutenir cette belle opération, c’est Estelle Denis, animatrice de télévision (officiant actuellement dans 100 % Mag sur M6) qui a été choisie afin de mieux promouvoir cette opération auprès des plus jeunes. L'achat des fruits sera en partie financée par l’Union européenne mais aussi par les communes.

Par la mise en place de cette opération, Bruno Le Maire a voulu marquer son attachement à une alimentation plus saine, le mieux étant toujours d’éduquer les plus jeunes à prendre le plus tôt possible de bonnes habitudes dans ce domaine.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.